L'euro victime du "non", le marché épargné

 |  | 421 mots
Le décrochage du marché parisien ce matin suite au " non " français sur la constitution européenne n'est plus qu'un lointain souvenir. La Bourse de Paris s'est reprise tout au long de la matinée et est repassée en territoire positif quelques instants avant la clôture. L'euro est en revanche plus touché par le résultat du référendum. Il se négocie désormais à 1,2469 dollar, touchant ainsi un plus bas de sept mois. A la clôture, le CAC 40 gagne symboliquement 0,07% à 4.134 points dans un volume d'affaires étriqué de 1,6 milliard d'euros en raison de l'absence des investisseurs anglo-saxons. A Francfort, le Dax prend 0,80%. Star du jour, Arcelor s'octroie 2,28% à 16,18 euros. Les investisseurs réalisent quelques achats à bon compte après la baisse du titre, d'autres soulignent les bons résultats d'IMS dans le même secteur. Ce dernier gagne 2,53% à 11,74 euros.Egalement bien orienté, Saint Gobain s'adjuge 1,71% à 47,58 euros alors que le dossier sur l'amiante pourrait se régler plus rapidement que prévu car dans la nuit de jeudi dernier, le comité judiciaire du Sénat américain a voté en faveur de la création d'un fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante.TF1 ne perd plus que 0,63% à 21,95 euros après avoir perdu plus de 2% dans la matinée. Le groupe de télévision a réalisé un bénéfice net de 60,9 millions d'euros au premier trimestre, en baisse de 14,1%. Le résultat opérationnel recule de 15,9% à 100,2 millions d'euros et le chiffre d'affaires stagne à 713,9 millions (+0,1%). Les recettes publicitaires progressent de 1,2% à 430 millions d'euros. La chaîne indique que ses recettes publicitaires devraient légèrement diminuer au premier semestre et qu'elle attendra fin août avant de préciser ses perspectives annuelles en la matière.Sanofi-Aventis gagne 0,55% à 72,85 euros. Le groupe français et les fabricants de génériques Apotex et Dr Reddy's ont remis à la justice américaine les documents exposant leurs arguments, donnant ainsi le coup d'envoi à un procès qui avait été remis à quatre reprises. Par ailleurs, Teva Pharmaceuticals a annoncé que l'autorité sanitaire américaine avait donné un accord de principe à la commercialisation d'une version générique de l'Ambien du groupe français. Le brevet américain de l'Ambien expire en octobre 2006.Enfin, STMicroelectronics prend 0,49% à 12,26 euros. Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont augmenté de 6,8%, à 18,2 milliards de dollars, sur un an en avril, selon les chiffres publiés par World Semiconductor Trade Statistics (WSTS). La hausse d'avril marque cependant un ralentissement par rapport à la progression de 12,8% enregistrée en mars. Johan DeschampsCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :