Vinci dépasse les attentes pour 2004

 |  | 290 mots
Lecture 1 min.
Vinci continue de répondre aux attentes du marché. En 2004, il a même dépassé les prévisions, avec un résultat net en progression de 35% (par rapport à 2003) à 731 millions d'euros. Les analystes de Dexia tablaient pour leur part sur un bénéfice net en croissance de 23% à 667 millions d'euros. "Vinci Construction reste le premier contributeur au résultat du groupe devant Vinci Concessions, ces deux pôles ayant accru fortement leurs résultats", souligne le groupe dans un communiqué paru après la clôture de la Bourse.Cette croissance du bénéfice net traduit une franche amélioration de la rentabilité opérationnelle du groupe sur l'ensemble de l'exercice. Avec un chiffre d'affaires en progression de 8% à 19,5 milliards d'euros, le résultat d'exploitation s'est inscrit en hausse de 18%, à 1,37 milliard d'euros. Dexia tablait encore une fois sur un résultat opérationnel plus modéré, à 1,34 milliard d'euros. "L'ensemble des métiers a contribué à cette nouvelle progression de la rentabilité d'exploitation", relève Vinci, qui a pu renforcer sa structure financière grâce, notamment, à une capacité d'autofinancement en progression de 13% à 1,56 milliard d'euros. L'endettement net du groupe représente ainsi 61% de ses fonds propres.Le groupe profitera en outre de son excédent de cash pour procéder à de nouveaux rachats d'actions. Un programme sera ainsi proposé à la prochaine assemblée générale, d'un montant maximal de 1,2 milliard d'euros, selon le groupe.Le géant du BTP affiche en outre sa confiance pour 2005, avec un carnet de commandes de 13,9 milliards d'euros au 31 janvier, représentant près de 10 mois d'activité moyenne prévisionnelle du groupe. De quoi permettre à Vinci de tabler sur un "nouveau progrès des performances" en 2005.A la clôture, mercredi, le titre progresse de 0,89% à 112,80 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :