Reuters sur la bonne voie

Mois après mois, Reuters donne des signes de rétablissement. Le fournisseur d'informations financières a ainsi annoncé dans un communiqué qu'il attendait un déclin de son chiffre d'affaires récurrent limité à 1,5% au premier trimestre 2005. Un taux en nette amélioration après la baisse de 8,4 % enregistrée il y a un an à la même période, et celle de 9,2% au premier trimestre 2003. Reuters tire ses revenus récurrents des abonnements à ses terminaux installés chez les professionnels de la finance (banques, courtiers, journaux économiques...). Cette manne pèse 90% du chiffre d'affaires du groupe."Je suis content de constater que notre quête du retour à la croissance est sur les rails", a commenté le patron de Reuters dans un communiqué. En tout cas, ces prévisions sont meilleures que les anticipations des analystes qui attendaient une diminution de 1,9% du coeur des revenus de Reuters au premier trimestre. Autre source de satisfaction: les abonnements au quatrième trimestre 2004. Reuters a annoncé que les désabonnements nets avaient atteint l'un des niveaux les plus bas depuis 2001. Et ce même si le nombre d'annulation de contrats a été supérieur à celui des nouveaux clients. Au final, "c'est assez rassurant. Le troisième trimestre a été marqué par un retour à l'équilibre mais je ne m'attendais pas à une tendance positive" au trimestre suivant, a commenté un analyste. Au troisième trimestre 2004, pour la première fois en trois ans et demi, l'agence britannique avait réussi à inverser la tendance, gagnant plus de nouveaux clients qu'elle n'en perdait. Mais elle n'a pu poursuivre dans cette voie, en raison d'un effet saisonnier: banques et autres institutions financières profitent de la fin d'année pour mettre fin à ce type de prestation.A Londres, le titre gagne 2,49% en fin de journée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.