Rumeurs de consolidation dans le courtage en ligne américain

 |  | 507 mots
Après avoir marqué une pause, le mouvement de consolidation du secteur du courtage en ligne pourrait repartir de l'avant aux Etats-Unis. Et parmi les options possibles, celle d'un mariage entre E*Trade et Ameritrade paraît la plus probable. Selon le Wall Street Journal de lundi, E*Trade aurait même d'ores et déjà approché son concurrent.E*Trade aurait d'après le quotidien adressé une lettre au conseil d'Ameritrade pour lui signifier son intention de préparer un rapprochement, en précisant le prix qu'il serait prêt à offrir. Le journal n'a toutefois pas pu se procurer les détails exacts de cette proposition.Une chose est certaine en tout cas: un mariage des deux groupes créerait un mastodonte du courtage en ligne. En termes de capitalisation, E*Trade pesaient vendredi 4,4 milliards de dollars et Ameritrade 4,55 milliards de dollars. En tenant compte des réductions de coûts issues d'un rapprochement et des opportunités de croissance, la combinaison des deux entités pourrait donner naissance à un groupe de 12 à 14 milliards de capitalisation, d'après des estimations d'analystes recueillies par Reuters. Une structure qui se rapprocherait de Schwab, qui pèse plus de 13 milliards de dollars.En termes d'activité, les comptes annuels font apparaître pour 2004 des revenus de 262 milliards de dollars pour Ameritrade et de 247 milliards de dollars pour E*Trade (pour les seuls revenus du trading). Une combinaison des deux groupes pourrait donc dépasser les 500 millions de dollars. A titre de comparaison, un groupe comme Boursorama revendiquait pour 2004 un peu plus de 100 millions d'euros de produits d'exploitation.L'idée d'une union ne paraît en tout cas pas dénuée de sens, dans ce secteur où les coûts fixes sont importants. Elle collerait déjà avec les propos passés du directeur général d'Ameritrade Joe Moglia. En 2002, au moment où le groupe bouclait la reprise de Datek, Joe Moglia avait indiqué ne pas vouloir se vendre avant deux ou trois ans. Le délai est donc passé et depuis le cours a pratiquement doublé.Une consolidation irait aussi dans le sens de l'histoire pour les analystes. L'un d'entre eux, interrogé par Reuters vendredi, précisait que "sur le long terme, la consolidation aura lieu à mesure que les courtiers verront les synergies pouvant être dégagées".Enfin, preuve supplémentaire que cette idée fait son chemin: vendredi dernier, l'activité a été particulièrement soutenue sur fond de rumeurs autour des deux groupes concernés. L'action Ameritrade a bondi de plus de 5% et près de 25 millions de titres ont été échangés alors qu'habituellement les volumes quotidiens sont voisins de 5 millions de titres. Idem côté E*Trade. L'action a gagné 8,45% avec plus de 18 millions de titres échangés. Là encore, il s'agit de volumes exceptionnels. Car rarement plus de 5 millions d'actions E*Trade changent de mains en une journée.Lundi, la spéculation ne désenfle pas. Le titre E*Trade gagne plus de 5% à mi-séance tandis que l'action Ameritrade s'envole de plus de 20%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :