Swiss réduit sa perte au premier trimestre

 |  | 342 mots
Lecture 2 min.
Alors que Swiss fait l'objet d'une offre d'achat de la part de Lufthansa, qui court jusqu'au 2 juin, la compagnie aérienne confirme son redressement. Elle a enregistré au premier trimestre 2005 une perte nette de 44 millions de francs suisses, en baisse par rapport aux 78 millions de francs suisses de perte nette affichés une année plus tôt.Le groupe helvétique a affiché au premier trimestre des produits d'exploitation de 853 millions de francs suisses, en légère hausse par rapport aux 846 millions de francs suisses enregistré en 2004. Le résultat opérationnel avant frais de restructuration est presque à l'équilibre avec une perte de 10 millions de francs suisses, contre une perte de 69 millions l'année précédente.Alors que le calendrier s'accélère avant la fusion avec Lufthansa, Swiss estime que même si les résultats sont encourageants, il lui faut encore faire des efforts, d'autant que la flambée des prix du carburant risque encore de peser sur la restructuration du groupe: "les résultats enregistrés surpassent ceux du premier trimestre 2004. Mais le niveau de rendement et la structure des coûts sont encore insatisfaisants. Nous devons impérativement poursuivre notre programme de restructuration dans les mois à venir. Au demeurant, il ne s'agira plus uniquement de se serrer la ceinture. Swiss vient de lancer une campagne qualité décisive, dans l'intérêt de ses passagers", lance Christoph Franz, le président de la direction générale de la compagnie, dans un communiqué."Indépendamment de la reprise prévue par Lufthansa, Swiss appliquera fidèlement les mesures annoncées en janvier, visant la création d'une base solide, rentable et compétitive dans la perspective d'une future croissance", conclut le groupe. En janvier, le groupe suisse avait annoncé la réduction de sa flotte d'au moins 13 unités dans le segment des avions régionaux ainsi que la suppression de 800 à 1.000 emplois. L'ensemble des mesures prises par le groupe doivent entraîner une réduction des coûts de 300 millions de francs suisses à horizon 2007.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :