Les ventes de mobiles promises à une année record

 |   |  293  mots
L'année 2005 devrait être particulièrement profitable à l'industrie du téléphone portable. Après un premier trimestre très dynamique, l'institut Gartner a revu ses prévisions à la hausse, tablant désormais sur 750 millions de combinés écoulés cette année, soit une augmentation de 13% sur un an. Jusque-là, l'institut pronostiquait 720 millions de portables vendus. Cette révision intervient alors que les chiffres du premier trimestre du secteur ont été particulièrement bons. 180,5 millions de combinés portables ont trouvé preneur, un chiffre en hausse de 17% sur un an. "Sur les marchés matures, comme l'Europe de l'Ouest ou l'Amérique du Nord, les ventes de remplacement ont enregistré de solides performances. La zone Asie Pacifique est impactée par des effets saisonniers, et a notamment bénéficié des fortes ventes enregistrées en Chine à l'occasion de la nouvelle année", explique Ben Wood, à la tête de la division mobile chez Gartner. En outre, d'autres pays émergents comme l'Europe de l'Est, l'Afrique ou l'Amérique latine ont également soutenu les ventes. Toujours en tête, Nokia a augmenté sa part de marché à 30,4% contre 28,8% il y a un an, et ce en dépit de résultats moyens en Amérique du Nord. En revanche, le fabricant a été performant sur la région Asie-Pacifique et "particulièrement en Chine". Eternel numéro deux, Motorola a également progressé avec une part de marché de 16,8% (+0,5 point). L'Américain est suivi du Coréen Samsung, passé d'une part de 12,6% à 13,3%. Quant à LG, il a vu sa part atteindre 6,2% (+0,9 point). Tous sont venus envahir les terres de l'Allemand Siemens, dont la part de marché a reculé de 2,5 points, passant de 8 à 5,5 points. Quant au dernier des grands constructeurs, Sony-Ericsson est resté à peu près stable à 5,5%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :