Airbus croit au succès de l'A350

Les affaires reprennent pour Airbus: c'est en tout cas le message que souhaitait faire passer Noël Forgeard, ce matin, lors d'une conférence de presse tenue au salon du Bourget. Le patron d'Airbus a en effet souhaité rassurer au sujet de l'A350, qui a pris un sérieux retard par rapport à Boeing et son Dreamliner.Airbus espère ainsi enregistrer quelque 200 engagements d'achat d'A350 d'ici la fin de l'année. Le groupe a annoncé, au deuxième jour du salon, 102 commandes d'A350. Il table sur un total de "110 à 120" commandes d'ici la fin de l'événement international.Le groupe se voit pousser des ailes alors qu'il a encore enregistré de nouvelles commandes au deuxième jour du Salon de l'aéronautique. Parmi les dernières commandes et promesses faites auprès d'Airbus, ce mardi, on note une lettre d'intention de la part de Jet Airways portant sur dix A350. De même le loueur aéronautique koweïtien Alafco a signé une intention de commande portant sur 12 avions, assortie de six options. Confiant, le constructeur européen espère afficher en 2005 une croissance de ses livraisons d'avions de 6% par rapport à l'année précédente, avec 350 à 360 appareils livrés. "Ce chiffre va augmenter d'au moins 10% l'année prochaine", a ajouté Noël Forgeard.Concernant les déboires de l'A380, qui a pris de gros retards de livraisons, Noël Forgeard a déclaré que cela n'aurait pas d'incidence significative sur le résultat 2006 du groupe.Reste que malgré ce regain d'activité, le constructeur européen conserve du retard par rapport à Boeing, qui enchaîne lui aussi les accords et autres promesses d'achats. Le groupe américain a ainsi enregistré aujourd'hui une commande de vingt avions B737 de la part de la société de leasing GECAS, filiale de General Electric. La livraison des appareils interviendra entre 2006 et 2008. Le constructeur américain a également annoncé une commande de dix B777 et dix B737 par la compagnie aérienne indienne Jet Airways. Boeing a également signé avec le loueur aéronautique International Lease Finance Corporation (ILFC) un contrat portant sur l'acquisition de huit longs-courrier B777 et vingt avions monocouloirs B737.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.