Les ventes d'Oberthur soutenues par la téléphonie mobile

 |  | 315 mots
Lecture 1 min.
Les bonnes nouvelles se succèdent pour Oberthur Card Systems. Le fabricant de cartes à puce, qui avait déjà enchanté le marché grâce à sa participation à l'appel d'offre pour la fabrication de passeports électroniques aux Etats-Unis, il y a une semaine, continue sur sa lancée en publiant un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes. Au quatrième trimestre 2004, Oberthur Card System a ainsi enregistré un chiffre d'affaires de 132,1 millions d'euros, en hausse de 8,8% par rapport à l'année précédente.Sur l'ensemble de l'année, le groupe affiche une progression de 4,8% de son chiffre d'affaires par rapport à 2003, à 450,7 millions d'euros. Un chiffre supérieur aux attentes: les dirigeants avaient initialement annoncé un chiffre compris entre 437 et 443 millions d'euros et le consensus des analystes tablait sur un chiffre d'affaires de 439 millions d'euros."La forte progression des ventes sur le trimestre par rapport au quatrième trimestre de l'an dernier s'explique principalement par les livraisons record de cartes à microprocesseurs (44,1 millions de cartes) et par une activité soutenue dans les services et solutions (+15,4%)", commente le groupe dans un communiqué. "Cet écart par rapport à nos estimations provient essentiellement de la division téléphonie mobile qui a bénéficié au quatrième trimestre d'une forte hausse des volumes (20,5%) grâce à de nouveaux clients et à des produits à forte valeur ajoutée", ajoutent les analystes de ETC Pollak Prebon dans une note.Le marché n'est pas resté insensible à cette publication, d'autant que le groupe confirme qu'il "attend une nouvelle progression de son résultat d'exploitation". Aurel Leven anticipe que la marge opérationnelle 2004 sera de 8,5%, contre 8,4% en 2003. "Oberthur présente la rentabilité la plus élevée du secteur car Axalto devrait afficher en 2004 une marge opérationnelle de 7,5% et Gemplus de 4,2%", ajoutent les analystes de la société de Bourse. En Bourse, le titre progresse de 2,48% à 6,60 euros à la clôture. Depuis le 1er janvier, l'action a gagné plus de 18%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :