Time Warner poursuit son redressement

 |  | 509 mots
Lecture 2 min.
La convalescence de Time Warner se poursuit. Le groupe a affiché une bonne année 2004. Sur l'ensemble de l'exercice, le géant des médias a en effet affiché une hausse de 27% de son bénéfice net à 3,36 milliards de dollars. Un résultat en ligne avec les attentes des analystes. Le chiffre d'affaires s'est pour sa part établi à 42,09 milliards de dollars, en hausse de 6,4% sur l'ensemble de l'exercice, également conforme aux prévisions du marché. Le groupe a pu générer un cash-flow de 3,3 milliards de dollars et ainsi baisser sa dette de 6,5 milliards de dollars.Si le groupe a particulièrement bien terminé l'année avec une hausse de 76% de son bénéfice net au quatrième trimestre, à 1,3 milliard de dollars, grâce à une forte rentabilité de sa division câble, ses résultats sur l'ensemble de l'exercice illustrent une certaine résistance des activités. Elles ont toutes affiché une hausse du chiffre d'affaires en 2004.Pour l'ensemble de l'année, la division Internet AOL a vu son chiffre d'affaires progresser de 1% à 8,7 milliards de dollars. Mais son résultat opérationnel a enregistré une croissance de 41% à 934 millions de dollars, en raison de réductions dans les coûts et d'une hausse des revenus publicitaires.Le câble a pour sa part vu son chiffre d'affaires progresser de 10% sur un an, à 8,5 milliards de dollars. Soutenue par une hausse des recettes publicitaires et des abonnements, cette division a vu son résultat opérationnel progresser de 15% à 1,8 milliard de dollars. Mais la rentabilité a été notamment freinée par une hausse de 12% des coûts de programmation et de communication, souligne le groupe dans un communiqué.L'activité de films a progressé de 8% en termes de chiffre d'affaires à 11,9 milliards de dollars, grâce au succès de la série Seinfeld, mais aussi des DVD et des sorties en salles de grosses productions cinématographiques comme Harry Potter et Troie. Le résultat opérationnel de la division a pour sa part progressé de 9% à 1,2 milliard de dollars.La division réseau de chaînes de télévision a affiché une croissance de 7% avec un chiffre d'affaires de 9,1 milliards de dollars, notamment grâce à une hausse des abonnements des chaînes HBO et de Turner. La rentabilité de cette activité a fortement progressé, avec une hausse de 36% du résultat opérationnel à 2,5 milliards de dollars.Enfin, même l'édition a vu ses ventes progresser de 1% sur un an à 5,6 milliards de dollars, reflétant une progression de 9% des revenus publicitaires et une hausse de 5% des abonnements. Le résultat opérationnel de l'édition a bondi de 41% sur l'exercice à 934 millions de dollars.Fort de ces bons résultats, Time Warner table pour 2005 sur une croissance du résultat opérationnel avant dépréciation et amortissements comprise entre 5 et 9%. En outre, plus à l'aise avec ses finances, Time Warner s'est même payé de luxe de devenir l'un des premiers actionnaires du moteur de recherche Google, en achetant 8% de son capital.En Bourse, le titre a reculé de 0,66% vendredi, à 18,04 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :