Bénéfice record pour Ryanair en 2004-2005

 |  | 268 mots
Lecture 1 min.
Ryanair tire son épingle du jeu dans un contexte économique particulièrement difficile pour le secteur aérien. Alors qu'Easyjet avait pour sa part accru ses pertes nettes au cours de son exercice clos à fin mars, Ryanair affiche une croissance de 19% de son bénéfice net. Celui-ci atteint, pour l'exercice 2004-2005 clos à fin mars, 268,9 millions d'euros. Le groupe avait précédemment prévu un bénéfice net de 246 millions sur l'exercice. La compagnie, qui affiche ainsi un bénéfice record, dépasse également les attentes des analystes qui tablaient sur un bénéfice net de 248 millions d'euros.Cette progression est due à une hausse de 24% du chiffre d'affaires du groupe, à 1,34 milliard d'euros. Mais elle témoigne aussi de la résistance du groupe face à la hausse du prix du carburant, alors que la société s'est refusée à appliquer des hausses des tarifs pour compenser cette surcharge de coûts."Les coûts liés au carburant restent élevés, et le marché demeure volatil", reconnaît ainsi le groupe dans un communiqué. Ryanair n'en reste pas moins confiant pour l'avenir, malgré une hausse attendue du prix du pétrole. Le groupe s'est d'ailleurs préparé à un prix du baril à 47 dollars grâce à un système de couverture."Nos perspectives pour les 12 prochains mois sont plus positives que l'an dernier", ajoute le groupe, qui annonce d'ores et déjà pour l'été un fort taux de réservation, et prévoit une hausse du trafic de 23 à 27% pour l'exercice en cours.En Bourse, le titre gagne près de 5% en fin de journée, à Londres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :