Microsoft souhaite s'allier à Sony pour contrer Apple

Avoir la même prédominance dans le divertissement numérique que dans le PC, telle est l'ambition de Microsoft. Mais, l'histoire se répétant, c'est Apple qui domine actuellement la musique en ligne, un secteur doté d'un fort potentiel. D'où les dernières déclarations de Bill Gates, le fondateur de l'éditeur de logiciels. Dans le Wall Street Journal, ce dernier a vanté les mérites qu'aurait un partenariat avec Sony dans ce domaine. Les deux sociétés auraient "un grand intérêt à travailler ensemble" dans les "infrastructures" de la musique en ligne, en particulier dans les services et dans la protection des droits des chansons. Sony n'a pour l'instant pas commenté la perspective d'une alliance éventuelle.Selon Bill Gates, les deux groupes pourraient notamment collaborer à travers Intertrust, société spécialisée dans les logiciels de protection des données avec laquelle ils ont tous les deux des liens, Sony possédant une participation et Microsoft utilisant les brevets et les licences d'Intertrust.Pour contrer Apple, Microsoft se dépeint comme le défenseur de la liberté de choix dans le divertissement numérique. De fait, l'offre d'Apple est incontestablement fermée: sa plate-forme de musique en ligne iTunes, dominante sur le marché, délivre uniquement des formats de musique écoutables sur le baladeur numérique à succès iPod de la firme à la pomme. Ce qui constitue un incontestable désavantage pour les autres baladeurs numériques, selon Bill Gates.Fort de cet argument, le groupe tente de rallier des partenaires. La veille, Matsushita Electric, qui chapeaute la marque Panasonic, a annoncé qu'il adapterait sa puce SD, destinée à certains baladeurs numériques autant qu'à des appareils photos numériques, à Windows Media Player, le logiciel audio-vidéo de Microsoft. La raison de cette alliance: le Japonais estime que Microsoft ne lui fait pas concurrence dans le matériel alors que c'est le cas d'Apple. Pour Sony, une alliance avec Microsoft dans la musique en ligne constituerait un revirement stratégique. Depuis le départ, le groupe privilégie, comme Apple, une offre développée sous format propriétaire. Du côté des baladeurs, il a mis sur le marché des produits fonctionnant essentiellement avec son format de fichier. Il a également lancé Connect, une plate-forme de musique en ligne qui a l'ambition de rivaliser avec iTunes. Mais pour l'instant, cette stratégie ne paie pas et fort est de constater que quelques mois après son lancement Connect a du mal à décoller.En parallèle, Microsoft a annoncé dans le cadre du Consumer Electronic Show qui se tient actuellement à Las Vegas des partenariats avec le réseau de télévision MTV, Tivo qui fabrique des magnétoscopes à disque dur, Yahoo! et l'opérateur télécoms Bellsouth. Et de rappeler son objectif ultime: "offrir des inventions qui vont apporter le style de vie numérique au plus grand nombre", a déclaré Bill Gates. En voulant devenir le centre de la vie numérique, Microsoft tient à ce qu'aucun produit ne lui échappe: téléphone, télévision, ordinateurs de poche, baladeur, console de jeu, etc...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.