Schneider vise jusqu'à 14,5% de marge opérationnelle de 2005 à 2008

Schneider Electric se fixe une nouvelle feuille de route. Le plan "new 2004" étant arrivé à terme, le spécialiste du matériel électrique vient de présenter un programme baptisé "new 2" et devant s'appliquer sur une période de quatre ans, c'est-à-dire de 2005 à 2008.Les objectifs sont clairement identifiés et de quatre natures. En premier lieu, Schneider ambitionne une croissance organique de 5% (sur la base d'une croissance de ses marchés finaux de 3%). Il entend également maintenir entre 12,5% et 14,5% sa marge opérationnelle (le plan précédent visait une marge de 14% en 2004). Le troisième volet concerne le retour sur capitaux employés. Ce ratio devrait gagner 2 à 4 points par rapport à 2004. Enfin, argument toujours percutant pour l'actionnaire, Schneider compte distribuer 50% de son résultat net avant survaleurs dès cette année, contre 39% pour 2004.La réalisation de ces objectifs devrait permettre au groupe d'améliorer son bilan avec un ratio d'endettement de 30% à 40% dans deux ans et de dégager sur la même période des ressources financières de 3 milliards d'euros. En marge des paiements de dividendes, elles seront affectées "au programme de rachats d'actions et à des acquisitions profitables", a précisé la société.Naturellement, pour atteindre ces objectifs, Schneider a tracé quelques lignes directrices. Il doit ainsi réduire de 30% le nombre de sites impliqués dans sa division de recherche et développement. Par ailleurs, 40% des ventes devront être réalisées sur des nouveaux produits (à fort potentiel de croissance et moins cycliques) en 2008, contre 20% aujourd'hui.Enfin, l'objectif de marge opérationnelle suppose une baisse de 2% des coûts de logistique (qui se montent actuellement à 7% du chiffre d'affaires) et de 1% des coûts informatiques (qui représentent aujourd'hui 4% des revenus).Le marché est séduit. L'action gagne 4,65% à la clôture.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.