L'opérateur téléphonique danois repris par des fonds d'investissement

 |  | 254 mots
TDC pourrait bientôt changer de main. L'opérateur téléphonique danois a décidé d'accepter l'offre de reprise faite par plusieurs fonds d'investissement, le valorisant 10 milliards d'euros, et constituant l'une des plus grosses opérations de LBO (financée par la dette) en Europe. La proposition émane de Nordic Telephone Company (NTC), un groupe créé par les britanniques Apax Partners et Permira Advisors et les américains Blackstone Group, Providence Equity Partners et Kohlberg Kravis Roberts (KKR). Ces derniers ont fait une offre de reprise en numéraire au prix de 382 couronnes danoises par action, soit une prime de 6% par rapport au dernier cours de clôture de TDC. "L'offre atteint le niveau que nous attendions. Nous ne pensons pas qu'il y aura contre-offre", explique un analyste interrogé par Reuters. Le conseil d'administration de l'ancien monopole danois a donné son accord à la proposition. Il recommande maintenant aux actionnaires d'en faire autant. L'opération reste soumise à l'approbation des autorités de la concurrence, tandis que NTC doit récolter au moins 90% des actions pour valider l'offre. Les fonds n'ont pas prévu de scinder l'entreprise, au contraire. Ils assurent vouloir maintenir la stratégie mise en place par l'opérateur, qui veut capitaliser sur la croissance de la téléphonie mobile et du haut débit. TDC pourra également prendre part à la consolidation du secteur des télécommunications dans les pays du nord de l'Europe et éventuellement faire des acquisitions. A Copenhague, le titre gagne 4,6% en fin de journée, à 378,50 couronnes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :