Nortel toujours en pertes

 |  | 336 mots
Lecture 2 min.
Nortel est encore dans le rouge. L'équipementier télécoms, l'un des plus importants du secteur, a annoncé une perte nette de 49 millions de dollars, soit 1 cent par action, au titre du trimestre clos le 31 mars. La raison de ce déficit: des charges exceptionnelles dues à un plan de restructuration qui se sont élevées à 21 millions de dollars. L'an passé, à la même époque, Nortel, qui a également défrayé la chronique suite à des malversations financières, publiait un bénéfice de 59 millions de dollars. De leur côté, les analystes attendaient un résultat par action à l'équilibre.Quant au chiffre d'affaires, il a progressé de 3,8% à 2,5 milliards de dollars, en ligne avec les attentes. Mais la marge brute est tombée à 41,7% contre 43,1% il y a un an, en raison de fortes pressions sur les prix et une gamme de produits défavorables. Le montant des dépenses a atteint 22,6% des revenus contre 22,2% il y a un an. L'entreprise a ainsi également pâti de taux de changes pénalisants et de frais supplémentaires sur sa dette. Pourtant, le groupe a engagé une réduction de ses coûts, notamment en réduisant ses dépenses en recherche et développement.Pour l'ensemble de l'exercice, Nortel confirme sa prévision d'un chiffre d'affaires en hausse par rapport aux 9,8 milliards de dollars engrangés en 2004. Il vise une marge brute comprise entre 40 et 44% et des dépenses opérationnelles d'environ 35% des ventes en fin d'année, en raison de ses restructurations. Avec ces résultats, Nortel est à jour de ses comptes pour la première fois depuis qu'il a commencé à reporter les publications en mars 2004. "Du point de vue de l'investisseur, Nortel est à nouveau une entreprise", commente un analyste interrogé par Bloomberg. La révision des comptes du groupe a fait apparaître des charges mal enregistrées, 3,23 milliards de chiffre d'affaires indus et a conduit au limogeage d'une dizaine de dirigeants.A New York, le titre gagne 7,34% en fin de matinée mercredi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :