Nouvel avertissement de Compass

 |   |  292  mots
Terrassé en Bourse par son avertissement de septembre (l'action avait perdu 25% en une séance), Compass est de nouveau sous pression. En fin de journée, le titre du leader mondial de la restauration collective cède 5,01% suite à une nouvelle alerte sur résultats, la seconde en six mois. Mais, si l'an dernier l'avertissement avait été vécu comme une catastrophe - les analystes en étaient arrivés à remettre en question la crédibilité du groupe -, le traumatisme est cette fois nettement moins fort.Il faut dire que Compass précise d'emblée qu'il maintient à "au moins 6%" son objectif de croissance organique du chiffre d'affaires pour l'exercice en cours (à fin septembre), tout comme sa prévision de cash-flow libre, qu'il voit toujours entre 350 et 370 millions de livres.Autrement dit, seul le résultat devrait être affecté. "Selon nos prévisions actuelles, le résultat du premier semestre sera inférieur de 4 millions de livres aux anticipations et le bénéfice 2005 de 15 millions de livres", souligne le communiqué. On peut toutefois se montrer perplexe face à cet ajustement car, après avoir dégagé un bénéfice imposable de 370 millions de livres l'an passé, Compass n'avait pas délivré de prévision de résultat officielle. Tout juste avait-il indiqué qu'il entendait accroître ses bénéfices.Reste enfin un autre élément qui ne manquera pas d'étonner: le motif principal de cet avertissement. "Ces dernières semaines, nous avons constaté un changement dans le volume et la structure de notre activité au Proche-Orient, compte tenu du fait que certains de nos contrats militaires ont été remplacés par des activités de maintien de la paix, aux marges inférieures", fait valoir le spécialiste de la restauration.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :