Le bénéfice net d'Amazon.com recule

La tendance semble moins favorable pour Amazon.com. Le groupe de commerce électronique a en effet annoncé un repli de son bénéfice net au premier trimestre 2005, qui s'est affiché à 78 millions de dollars, contre 111 millions un an plus tôt.Cette baisse du bénéfice net résulte d'un repli du résultat opérationnel de 2% à 108 millions de dollars, en dépit d'une hausse de 24% du chiffre d'affaires à 1,9 milliard de dollars. "En excluant les 14 millions de dollars dus à l'adoption de nouvelles règles comptables sur les rémunérations en actions, le résultat opérationnel aurait progressé de 10%", souligne toutefois le groupe dans un communiqué publié mardi soir.Le groupe a aussi vu sa rentabilité touchée par le lancement de son activité Amazon Prime, un programme de fidélisation qui comprend notamment un service de livraison illimitée contre un abonnement de 79 dollars par an. Le résultat a également été grevé par l'investissement du groupe dans différents services Internet, qui a nécessité l'embauche de nouveaux chercheurs et ingénieurs en informatique.Côté perspectives, le groupe se veut assez prudent. Ainsi, pour le deuxième trimestre 2005, Amazon prévoit un chiffre d'affaires compris entre 1,675 et 1,825 milliard de dollars. Ce qui représente une croissance comprise entre 21 et 32% par rapport au deuxième trimestre 2004. Les analystes tablent sur un chiffre d'affaires de 1,69 milliard de dollars.Par ailleurs, Amazon.com anticipe un recul du bénéfice opérationnel trimestriel compris entre 7 et 42% d'une année sur l'autre, soit entre 50 et 80 millions de dollars. Cela inclut notamment une rémunération en actions de 35 millions de dollars et l'adoption d'un changement comptable, précise le groupe. Pour l'ensemble de l'exercice 2005, le groupe fondé par Jeff Bezos prévoit des ventes comprises entre 8,175 et 8,675 milliards de dollars, en hausse de 18 à 25% par rapport à 2004. Il anticipe également un résultat opérationnel compris entre 395 et 510 millions de dollars. Ce qui correspondrait, dans le pire des cas, à un recul de 10% et dans le meilleur à une hausse de 16% sur un an. "Cette prévision comprend un impact de 115 millions de dollars lié aux rémunérations en actions, entre autres", détaille le groupe.En milieu de séance, à New York, le titre chute de 5,44% à 30,93 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.