Grandes manoeuvres autour du New York Stock Exchange

En marge du dossier London Stock Exchange (convoité par Euronext), une bataille pour le contrôle des places boursières se jouerait également outre-Atlantique. D'après le Wall Street Journal de dimanche, le New York Stock Exchange (Nyse), la plus grande place boursière au monde, intéresserait aussi des prédateurs.Selon le quotidien, le co-fondateur de Home Depot, Kenneth Langone, tenterait en effet de monter un plan de rachat de l'institution plus que bicentenaire. Difficile de savoir quelle forme prendrait une éventuelle offre, car le Nyse est encore une organisation à but non lucratif.Mais, d'ores et déjà, Kenneth Langone aurait tenté de mobiliser des partenaires à Wall Street autour de son projet. Il faut dire que l'homme connaît le terrain sur lequel il semble s'engager et y compte certainement de nombreuses relations. Il a été l'un des directeurs du Nyse et reste un proche de Richard Grasso, l'ancien dirigeant du Nyse dont la rémunération avait provoqué un scandale en 2003.Kenneth Langone pourrait en tout cas profiter de toute l'agitation qu'a connue la direction du Nyse depuis l'affaire Richard Grasso. D'autant que le groupe se trouve à une période charnière de son histoire avec de lourds chantiers en perspective: transformation en société à but lucratif, réflexion sur les horaires de cotation ou encore virage amorcé vers les échanges électroniques.Ce dernier point a d'ailleurs amené le Nyse à annoncer la semaine passée un projet de fusion avec la plate-forme électronique Archipelago (voir ci-contre), devant déboucher sur une cotation de la nouvelle entité. D'après le Wall Street Journal, l'homme d'affaires aurait donné l'impression de vouloir faire une offre à la fois sur le Nyse et sur Archipelago. Il n'empêche que son intérêt pour le Nyse fait planer un doute sur l'éventualité d'une fusion entre ces deux marchés.
Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.