Publicis réaffirme sa confiance pour 2005

 |   |  350  mots
Le début d'année s'annonce prometteur pour Publicis. Le quatrième groupe mondial de publicité a dépassé les attentes des analystes en terme de croissance sur les trois premiers mois de l'exercice 2005. Il a ainsi publié, mardi soir, une croissance organique de 4% par rapport au premier trimestre 2004, à 887 millions d'euros. En données publiées, la marge brute du groupe affiche une progression de 2,4%.Les analystes avaient anticipé une progression de l'activité moins importante. Les spécialistes de Dexia Securities, par exemple, tablaient sur une croissance organique de 2,9%, tandis que le consensus des prévisions établi par Bloomberg visait une hausse de 3,3% sur le premier trimestre 2005. Le groupe souligne que la hausse des revenus traduit le "dynamisme retrouvé en Amérique du Nord et la bonne progression en Asie Pacifique et en Amérique Latine". "Ce bon niveau de croissance organique, identique à la moyenne de l'année 2004, marque une forte accélération par rapport au quatrième trimestre 2004", ajoute le groupe dans un communiqué. "Ce taux a pu être réalisé malgré un marché européen relativement atone, qui présente toujours des disparités selon les pays", précise la société.L'Europe a enregistré une croissance organique de 1,8% au premier trimestre, marquant la plus faible performance pour le groupe. L'Amérique du Nord, pour sa part a progressé de 4,8%, et l'Asie Pacifique, de 7%.Publicis, qui avait enregistré une marge opérationnelle de 15,4% en 2004, confirme en outre que l'année 2005 sera très porteuse. Au cours d'une conférence téléphonique, dans la foulée de la publication du résultat, Maurice Lévy a ainsi annoncé une marge supérieure à 15% sur l'ensemble de l'exercice. "Les chiffres réalisés au cours du premier trimestre, associés aux conquêtes record de nouveaux budgets, me conduisent à confirmer ma confiance dans les performances du groupe pour l'année 2005", assurait, Maurice Lévy, le PDG du groupe dans le communiqué des résultats. Le patron est toutefois resté silencieux au sujet d'éventuels projets de croissance externe durant l'année.En Bourse, l'action gagne 1,98% à 22,68 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :