Scor lève plus de 230 millions d'euros

 |  | 247 mots
Lecture 1 min.
Opération réussie pour Scor. Le réassureur français a bouclé en un temps record son augmentation de capital, lancée hier matin. Devant la forte demande de souscription de la part des investisseurs institutionnels (4,5 fois plus de demandes que d'actions offertes), BNP Paribas, chef de file de l'opération, a décidé d'exercer en totalité l'option de surallocation de 15%.Ainsi, Scor a émis un total de 15,5 millions d'actions, à un prix de 1,56 euro, ce qui représente 233,220 millions d'euros. L'augmentation de capital est équivalente à 18,25% du capital de la société.Pour leur part, les investisseurs individuels peuvent encore souscrire à l'opération jusqu'à la clôture du marché le 24 juin 2005. A l'issue de l'offre, les nouvelles actions seront cotées dès le 30 juin.Pour Scor, cette augmentation de capital est un franc succès à plus d'un titre. L'opération lui permet en effet de renforcer sa solidité financière, mais aussi d'acquérir les intérêts minoritaires de l'Irlandais IRP. C'est également un signe encourageant pour le groupe, qui pourrait voir sa note financière remonter, et auquel le marché a renouvelé sa confiance. En outre, Scor se débarrasse d'un actionnaire gênant au sein de sa filiale IRP, Highfields Capital Management, qui réduit ses risques de litiges (voir ci-contre). Ce qui n'est pas pour déplaire aux investisseurs.En Bourse, Scor gagne près de 2,5% en fin de séance, après avoir déjà progressé de plus de 4% la veille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :