Telekom Austria investit massivement en Bulgarie

 |  | 309 mots
Lecture 1 min.
Nouvel investissement d'importance dans les pays de l'Est. Au tour de Telekom Austria de s'y mettre. L'opérateur télécoms a bouclé le rachat de son homologue bulgare, Mobiltel, pour 1,6 milliard d'euros. En décembre 2004, l'opérateur autrichien avait signé un protocole d'accord avec les actionnaires de la compagnie bulgare pour reprendre 100% de son capital cette année. L'opération s'achèvera en juillet prochain. Mobiltel affiche 3 millions de clients, soit une part de marché de 67% en Bulgarie. Sur son exercice clos le 30 juin 2004, il a réalisé un chiffre d'affaires de 455 millions d'euros. En mai 2004, Mobiltel était passé aux mains d'un consortium formé par des actionnaires autrichiens alliés aux groupes ABN AMRO, Citigroup Investments et Communications Venture Partners Ltd, dans une opération d'un montant de 1,2 milliard d'euros. A l'instar de ses homologues d'Europe de l'Ouest, Telekom Austria avance ses pions dans les pays de l'Est, Croatie et Slovénie notamment, nouveaux relais de croissance de l'industrie. L'opérateur autrichien a annoncé le 18 mai dernier son intention de prendre une participation majoritaire dans Mobtel, le principal opérateur de téléphonie mobile serbe. Mais il rencontre pour l'instant l'opposition du gouvernement serbe qui argue que la majorité du capital de l'opérateur, actuellement détenue par l'entreprise publique PTT Serbia, doit faire l'objet d'une offre publique. Reste que les annonces de ce genre ont plu ces derniers temps. En Pologne, Vivendi Universal a récemment proposé à Deutsche Telekom le contrôle de l'opérateur mobile PTC. En République tchèque, Telefonica a gagné la bataille de Cesky Telecom au détriment de Swisscom et de France Télécom. Et Vodafone, le numéro un mondial de la téléphonie mobile, a annoncé la prise de contrôle du roumain MobiFon et du tchèque Oskar Mobil, le tout pour 1,8 milliard de livres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :