Sony et Toshiba trouveront difficilement un accord dans les nouveaux formats de DVD

 |  | 359 mots
Lecture 2 min.
On pensait proche l'issue d'une bataille longue de trois ans. Il n'en sera peut-être rien. Les deux japonais, Sony et Toshiba, peinent finalement à trouver un compromis sur un format DVD de nouvelle génération. Il paraît "difficile" d'établir un format unifié, a ainsi déclaré un responsable de Toshiba, Yoshihide Fujii, dans le quotidien japonais Nihon Keizai Shimbun.Toshiba et Sony tentent de trouver un accord pour offrir un seul format pour les DVD de nouvelle génération, au lieu de deux. Pour l'instant, Toshiba soutient le format HD-DVD tandis que Sony, à l'instar de Matsushita, se pose en partisan du Blu-Ray Disc. Les négociations auraient achoppé selon la presse japonaise sur la structure du disque. Les deux technologies étant incompatibles, à charge pour l'un ou pour l'autre des fabricants de s'adapter. Et Toshiba aurait été prêt à assouplir sa position à condition que Sony ne lui prouve la supériorité de sa technologie, ce que ce dernier n'a pas été capable de faire. "Sony a échoué à démontrer que son format présente des avantages supérieurs au nôtre en termes de prix et de champ d'applications", a déclaré Yoshihide Fijii. Pour ce dernier, la poursuite des discussions serait une "perte de temps", même s'il n'abandonne pas pour autant l'idée d'un format unifié, offrant la position d'arbitre aux studios hollywoodiens. Depuis 2002, deux formats de DVD cohabitent sur le marché. Mais alors qu'une nouvelle génération de DVD doit voir le jour afin de répondre à l'exigence de qualité des écrans de haute-définition et aux capacités de stockage grandissantes, les industriels ont décidé en mai dernier de rouvrir les négociations. Avec un objectif: faire émerger un seul format. Ce qu'ils seraient presque arrivés à faire la semaine dernière. Sony était censé fournir sa technologie d'enregistrement des données sur disque optique tandis que le logiciel de Toshiba assurait le transfert des données et leur protection. La capacité de 50 gigabits du Blu-Ray de Sony aurait donc été retenue au détriment du HD-DVD de Toshiba, doté d'une capacité de 30 giga. Ce projet est pour l'instant suspendu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :