Bouygues lance son offre Edge pour les entreprises

 |  | 400 mots
Lecture 2 min.
Les nouveaux réseaux arrivent. Bouygues Telecom a lancé officiellement ce matin son offre de communication mobile à haut débit, Edge, dont les niveaux de débits se situent entre le GPRS et l'UMTS, et cela pour les entreprises. Le grand public devra attendre octobre pour profiter de cette offre Edge, qui couvrira 85% de la population française. Bouygues Telecom propose une offre données illimitées à 79 euros par mois et une gamme de forfaits à partir de 5 euros par mois. L'opérateur dispose pour l'instant de combinés et d'un smartphone Nokia, d'un Motorola, d'une carte pour PC portable Sierra Wireless et d'un assistant électronique HP. Les clients Edge pourront consulter leur courrier électronique, surfer sur Internet et sur un intranet ou utiliser des logiciels connectés au réseau de leur entreprise sur leur ordinateur portable, leur assistant électronique ou leur smartphone.L'opérateur a investi pas moins de 230 millions d'euros dans la construction du réseau Edge, dont les débits sont entre 6 et 10 fois plus élevés que ceux actuels. Bouygues arrive légèrement derrière Orange, dont l'offre Edge est commercialisée depuis avril. La filiale de France Télécom lancera son offre grand public cet été.Concernant les autres réseaux à haut débit, Bouygues a confirmé qu'il attendrait la prochaine version de la téléphonie mobile de troisième génération (3G), baptisée HSDPA, et la version améliorée de l'UMTS pour lancer des offres. "La stratégie de Bouygues Telecom en matière de haut débit est fondée sur des technologies complémentaires: Edge et HSDPA", déclare l'opérateur dans un communiqué. L'opérateur avait demandé un délai à l'Autorité de régulation des télécommunications (ART) pour exploiter sa licence UMTS, en assurant que cette technologie était encore imparfaite dans un marché incertain, report qui lui a finalement été accordé par l'ART. Les offres très haut débit sont désormais attendues avant mai 2007.Quoiqu'il en soit, Bouygues est donc moins en avance que ses concurrents. SFR et Orange commercialisent en effet des offres depuis décembre dernier. A terme, à l'instar de Bouygues, Orange et SFR prévoient de migrer leur réseau sur la technologie HSDPA, dont le débit moyen est de 1 mégabit par seconde. L'actuelle 3G offre un débit de 250 Kbit/s et Edge 130 Kbit/s.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :