Siemens va faire des économies dans les mobiles

 |  | 343 mots
Lecture 2 min.
Limiter la casse avant de trouver une solution: telle est la stratégie de Siemens dans la téléphonie mobile, un domaine où le groupe ne cesse d'aligner les contre-performances. Le groupe allemand a ainsi fait part de son souhait de faire de nouvelles économies. Après s'être fixé un objectif de réduction de coûts de 500-600 millions d'euros pour sa filiale, Siemens s'efforcera d'accroître ces réductions d'un montant supplémentaire de 400 millions, a déclaré le patron de Siemens Com, Lothar Pauly, à des journalistes à Munich.Ces économies proviendront essentiellement d'une réduction des dépenses de marketing plutôt que de suppressions d'emplois. Siemens Com, qui regroupe toutes les activités de Siemens dans les télécoms y compris la filiale mobile, s'est fixé pour objectif de réduire de 15% ses coûts de développement dans les trois ans. Ce plan intervient alors que le groupe de Munich n'a pas encore tranché sur le sort qui sera réservé à sa division. A ce stade de la réflexion, il n'exclut aucune option et envisage toujours aussi bien un assainissement qu'une vente, une coopération avec un partenaire ou la fermeture pure et simple de l'activité. Cette solution ne serait adoptée qu'en dernier recours. Plusieurs noms de partenaires potentiels ou repreneurs, asiatiques essentiellement, ont en revanche été évoqués dans la presse. Mais la plupart ont nié tout intérêt. En attendant, le groupe juge donc qu'une massive restructuration de l'activité est incontournable pour sortir de l'impasse.Entre octobre et décembre, la perte d'exploitation de la division est ressortie à 143 millions d'euros. Et Siemens s'attend à ce que l'activité accuse un nouveau déclin sur le trimestre en cours. Il faut dire que les téléphones portables de Siemens font triste mine. En 2004, leur part de marché a reculé à 7,2%, contre 8,4% un an avant. La chute a été particulièrement difficile au quatrième trimestre puisque le fabricant allemand a reculé de 3,1 points.A Francfort, le titre recule de 0,71% en fin de journée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :