Groupama accroît encore ses résultats

 |  | 262 mots
Lecture 1 min.
La perte historique de 2002 est loin. En 2003, Groupama avait redressé la barre. En 2004, il a enfoncé le clou. L'an passé, les résultats de l'assureur ont été multipliés par 2,3 à 359 millions d'euros. Et ils témoignent d'un véritable effort en matière de rentabilité.De fait, les revenus ont stagné: -0,4% à 12,83 milliards d'euros en raison de l'arrêt de certains contrats au Royaume-Uni. Mais dans le même temps, le ratio combiné (coûts rapportés aux encaissements de primes) a été amélioré de 4,9 point à 102,4%. S'il est encore de 102,6% en France (malgré une amélioration de 5,5 points), il est tombé à 101,5% à l'international (-2,4 points).Pour Jean Azéma, le directeur général, "le groupe a tenu ses engagements avec, notamment, une forte progression du résultat, qui permet ainsi de dépasser notre objectif de rentabilité". Groupama visait une rentabilité des capitaux propres de 8%. Elle a finalement atteint 8,9% en 2004.Ces résultats conduisent le groupe à envisager l'avenir avec sérénité. Les projets sont au développement en France à court terme et en Chine et au Vietnam " à plus long terme". Côté chiffres, l'activité devrait progresser de 4% à 5% en 2005 et l'assureur entend établir son ratio combiné entre 98% et 102%.Mais au-delà, ces résultats permettent surtout à Groupama de se présenter sous un bon jour avant son arrivée en Bourse prévue pour 2006. Groupama prend d'ailleurs soin de présenter les comptes de sa structure destinée à la cotation. En 2003, Groupama SA avait dégagé un bénéfice de 138 millions d'euros. En 2004, son résultat a été porté à 258 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :