Tiscali en négociations officielles avec Telecom Italia

C'est presque fait: Tiscali sera bientôt délesté de sa filiale française Liberty Surf. Après des semaines de rumeurs, le fournisseur d'accès Internet italien a déclaré officiellement être en pourparlers avec son compatriote italien Telecom Italia. Aucune précision supplémentaire n'est venue étayer le communiqué publié par Tiscali. La semaine dernière, le groupe avait annoncé le report de huit jours de son conseil d'administration prévu désormais pour le 29 mars. "Le conseil d'administration devait approuver le bilan 2004 et le plan stratégique est établi sur un périmètre ne comprenant plus la France. Il est donc normal d'attendre que la cession de la France soit achevée", avait indiqué une source proche du dossier citée par l'AFP.Le communiqué publié par Tiscali entérine donc le fait que les autres candidats en ligne, parmi lesquels Neuf Télécom, Cegetel et Deutsche Telekom, se sont retirés de la course ou ont été écartés. Liberty Surf, propriété à 94,5% de Tiscali Spa, génère un chiffre d'affaires de 220 millions d'euros. Selon nos informations (lire ci-contre), le montant de l'opération atteindrait 300 millions d'euros, dont 270 millions en cash et 30 millions d'euros de prestations gratuites qui seraient fournies à Tiscali Italie. L'accord valoriserait donc chacun des 396.000 abonnés Tiscali France 757 euros. En dépit de ce montant élevé, c'est le prix à payer pour qui veut se faire une place sur le marché français. Arrivé en novembre 2003 dans l'Hexagone, Telecom Italia, présent via sa marque Alice, ne dépasse pas pour l'instant les 80.000 abonnés. Pour Tiscali, la vente va lui permettre de se refaire financièrement. Le groupe doit rembourser un emprunt obligataire de 250 millions d'euros, dont l'échéance est prévue pour juillet. La manne tirée de la vente va s'ajouter aux 170 millions d'euros levés ces derniers mois, dont 120 millions d'euros issus de cessions et 50 millions d'une augmentation de capital. Après son désengagement du marché clé qu'est la France, le nouveau Tiscali se concentrera sur son marché domestique mais aussi sur les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la République tchèque. A Milan, le titre gagne 0,30% en fin de journée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.