L'opérateur télécoms italien Wind cédé pour 12 milliards d'euros

 |  | 317 mots
La vente de Wind est conclue. Comme attendu, l'opérateur télécoms italien, propriété de l'électricien Enel, va être racheté par le consortium Weather Investments emmené par l'homme d'affaires égyptien Naguib Sawiris. Montant total de l'opération: 12,14 milliards d'euros. L'offre l'a donc emportée sur celle faite par le fonds Blackstone, qui aurait été de 11,9 milliards d'euros. L'accord conclu entre les parties prévoit plusieurs étapes. Dans un premier temps, Enel recevra plus de 3 milliards d'euros de cash et déconsolidera la dette de plus de 7 milliards d'euros de Wind, ce qui devrait augmenter son dividende. D'ici l'été, Enel cèdera ainsi 62,75% de Wind. Ensuite, Naguib Sawiris transfèrera 50% plus une action de son groupe de télécoms égyptien Orascom, contrôlé par sa famille, à Weather Investments, dans le but de rapprocher les deux sociétés de télécommunications. Etape suivante: Enel cèdera les parts restantes de Wind à Weather au cours du premier semestre 2006, et prendra en échange 26% de la nouvelle structure. Dernière étape, si les conditions de marché s'y prêtent, Weather sera introduit en Bourse, d'où la volonté d'Enel d'y conserver une participation. Wind est le deuxième opérateur italien de téléphonie fixe, derrière l'opérateur historique Telecom Italia. Dans la téléphonie mobile, Wind détient la troisième place du marché, derrière TIM (Telecom Italia) et Vodafone. Enel a créé Wind en 1997 en compagnie de France Télécom et de Deutsche Telekom, qui lui ont depuis revendu leurs parts. En tout, Enel a investi pas moins de 13 milliards d'euros dans l'opérateur. En 2004, ce dernier a enregistré une perte avant intérêts et taxes de 456 millions d'euros, en nette amélioration par rapport aux 840 millions de déficit enregistré en 2003. Ses ventes ont progressé de 7,6% à 4,7 milliards d'euros. A Milan, Enel gagne 1,57% en fin de séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :