Les semi-conducteurs décrochent en Bourse après des prévisions ternes

Fin décembre, l'institut Gartner Dataquest (voir ci-contre) avait abaissé ses prévisions de ventes de puces pour 2004. Aujourd'hui, deux acteurs du secteur confirment que la fin d'année a été difficile. Le numéro deux mondial, l'américain AMD, a ainsi prévenu que son chiffre d'affaires du quatrième trimestre serait inférieur aux attentes de Wall Street.Compte tenu d'une forte concurrence dans les mémoires, AMD ne devrait donc pas atteindre le chiffre de 1,35 milliard de dollars pronostiqué par les analystes. Son chiffre d'affaires sera "légèrement supérieur" aux 1,239 milliard de dollars du troisième trimestre, a-t-il indiqué.Bien entendu, ce manque à gagner pèsera sur la rentabilité. Bien que positif, le résultat d'exploitation restera "très en deçà" des 68,4 millions de dollars des trois mois précédents. Dans l'activité de mémoires, où il est le plus affecté, AMD redoute même une perte d'exploitation.L'autre mauvaise nouvelle du jour vient de STMicroelectronics. Là, pas de problèmes de ventes. "Sur la base de données préliminaires", le chiffre d'affaires du quatrième trimestre devrait ressortir à 2,3 milliards de dollars (+4,3%), a affirmé le groupe lundi soir. Les ventes devraient donc s'établir en haut de la fourchette de prévisions (de 0% à +5%).En revanche, c'est au niveau de la rentabilité que les affaires devraient se gâter. Le Franco-Italien "estime actuellement que la marge brute sera d'environ 36,6%". Or, lors de la publication de ses précédents résultats, STMicro avait pronostiqué une marge comprise entre 38% et 39%. "Les taux de change ainsi qu'une pression continue sur les prix, une utilisation des capacités et des performances de production plus basses que prévu dans certaines usines ont contribué à affecter défavorablement la marge brute en fin de trimestre", a expliqué le groupe.S'il faudra attendre un peu pour avoir confirmation de ces éléments (AMD publiera ses résultats le 18 janvier et STMicro le 26 janvier), ces annonces préliminaires vont en tout cas accroître l'intérêt porté par le marché aux résultats qu'Intel doit publier ce soir. Reste que là, les nouvelles pourraient être moins mauvaises. Après avoir plusieurs fois déçu au cours de l'année précédente, Intel avait revu à la hausse ses perspectives début décembre (voir ci-contre). En outre, même AMD s'est montré positif, en prévoyant des ventes en hausse pour le segment des microprocesseurs sur lequel Intel est leader.Mardi, le titre STMicro est affecté par ces annonces: il cède 4,29% à 13,61 euros en fin d'après-midi. Pour AMD, la chute est encore plus sévère. L'action décroche de plus de 20% deux heures après l'ouverture de Wall Street.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.