Simplification de bilan chez Publicis

Après Havas, l'autre grand acteur français de la publicité se lance lui aussi dans la restructuration de son bilan, dans des proportions toutefois plus limitées. Publicis a en effet annoncé qu'il souhaitait anticiper le remboursement de ses Océane 1% à échéance 2018.Dans un premier temps, le groupe demandera le 20 janvier aux porteurs de ces Océane s'ils acceptent d'en modifier les modalités. Si tel est le cas, Publicis mettra alors en route le remboursement anticipé. Concrètement, il propose de procéder au remboursement entre le 21 janvier et le 2 février, avec un règlement prévu le 10 février prochain. Le prix de remboursement de ces Océane d'un nominal de 39,15 euros (soit une valeur totale de 689,99 millions d'euros) sera au "maximum de 42,85 euros" l'unité, précise Publicis.Parallèlement, le groupe précise avoir mandaté Barclays Capital, BNP Paribas, Citigroup et SG CIB en tant que chefs de file de son émission inaugurale sur l'euromarché. Elle sera lancée "dans un futur proche" et sera destinée à couvrir le remboursement anticipé des Océane.Pour Publicis, le but de toutes ces opérations est de compléter "le processus de simplification du bilan initié en 2004". "La transaction envisagée aujourd'hui, une fois réalisée avec succès, aura un impact positif direct sur la charge d'intérêts et rendra le bilan de Publicis plus simple", ajoute le communiqué. Composant du CAC 40 depuis l'an passé, Publicis semble donc vouloir mettre toutes les chances de son côté pour séduire les investisseurs. Le mois dernier, c'est la prévision de marge qui était à l'honneur. En confirmant son objectif de marge opérationnelle de 15% pour 2004, Publicis avait ajouté viser un niveau de 17% à horizon 2008.Reste que cela n'a pas permis au titre de décoller. Aujourd'hui encore, il hésite. En fin de séance, il avance de 0,75% après avoir reculé une bonne partie de la journée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.