Steria en route vers une marge opérationnelle de 7%

 |  | 285 mots
Steria est sur la "bonne voie". Pour les équipes de Fortis, il y a peu de doute: "le groupe est bien placé pour profiter de la reprise". Déjà 2004 a montré une amélioration, avec un résultat d'exploitation de 41,5 millions d'euros (+9,8%). Par rapport à l'année précédente, la marge d'exploitation est passée de 3,9% à 4,2% (même à 4,9% sur le second semestre). Ce sont notamment les marchés français et britannique qui ont tiré le groupe avec des marges respectives de 6,7% (contre 3,5%) et 8,8% (contre 8,5%).Le bénéfice net en a profité, affichant une hausse de 5,6%, à 22,7 millions d'euros, tout comme l'excédent de trésorerie, passé de 2 à 30 millions d'euros. Mais d'après le groupe, le meilleur est à venir. "Dans un contexte de reprise progressive du secteur des services informatiques et de résorption des surcapacités en Europe, Steria va pouvoir bénéficier de son nouveau statut d'acteur global, membre du Top 10, et des transformations radicales réalisées durant trois années de crise pour s'adapter à la demande des grands comptes", affirme le communiqué.En termes plus concrets, "pour 2005, Steria exprime sa confiance pour développer une croissance organique supérieure au marché, dégager les synergies permises par son alliance en Allemagne avec Mummert Consulting et accélérer l'amélioration de sa marge opérationnelle", ajoute la publication. Si aucun chiffre précis n'est donné pour 2005, l'"objectif prioritaire d'une rentabilité opérationnelle supérieure à 7% en 2006" a quant à lui été réaffirmé.Bref, comme le rappelle Fortis, "le potentiel de rebond de la rentabilité est important". Et cela plaît au marché. Avec un gain de 6,14%, à 31,10 euros, l'action Steria est l'une des plus fortes hausses du SRD à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :