Danone passe 600 millions d'euros de charges pour son eau en bonbonne

 |  | 312 mots
Lecture 1 min.
L'eau en bonbonne de Danone lui coûte cher au titre de 2004. A quinze jours de la publication de son résultat annuel de l'exercice écoulé, le géant français de l'agroalimentaire a annoncé ce matin qu'il allait devoir passer une charge exceptionnelle de 600 millions d'euros concernant ses activités d'eau en bonbonne aux Etats-Unis et en Europe.Tout d'abord, le groupe enregistrera une charge de 450 millions d'euros dans ses comptes 2004 liée à sa participation dans DS Waters, société fondée avec Suntory Limited fin 2003. "Cette charge correspond à une dépréciation de sa participation dans DS Waters et à une provision sur son engagement de rachat de la participation de Suntory", détaille le groupe dans un communiqué.Danone, qui est entré il y a cinq ans sur le marché américain de l'eau en bonbonne par le biais du rachat de la société McKesson Water Products, est présent dans ce secteur dans les 25 plus grandes villes américaines, depuis son alliance avec Suntory Water Group. Le groupe doit faire face à un ralentissement de la croissance de cette activité, combinée à une pression sur les prix. "Les facteurs négatifs ont plus qu'effacé les synergies générées par la combinaison de Danone et l'activité eau en bonbonne de Suntory", reconnaît le groupe. De fait, une "solution" devrait être trouvée concernant cette activité dans le courant du premier semestre 2005.Par ailleurs, outre les difficultés américaines, Danone enregistrera une charge exceptionnelle de 150 millions d'euros dans ses comptes 2004, pour dépréciation de ses activités de bonbonnes européennes, au sein de la société Danone Springs of Eden BV, codétenue avec le numéro un européen du secteur, Eden Springs.Cette annonce surprise suscite une réaction négative du marché, ce mercredi. Le titre cède 0,72%, à 69,35 euros, à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :