Citigroup soutenu par la banque de détail

 |  | 228 mots
C'est un résultat mitigé que Citigroup a présenté au titre du premier trimestre 2005. En effet, le groupe, qui a enregistré un bénéfice net record de 5,4 milliards de dollars, en hausse de 3% par rapport au premier trimestre 2004, doit cette évolution à la résistance de sa banque commerciale. Les autres activités, à l'inverse, ont souffert.En effet, la banque commerciale, qui représente les deux tiers du bénéfice net au premier trimestre, a été la seule branche à progresser en termes de bénéfice sur les trois premiers mois de l'année. Elle a affiché une croissance de 9 % de son résultat net, à 2,8 milliards de dollars, pour une hausse de 4% de son produit net bancaire (à 12 milliards de dollars).En revanche, la gestion de fortune a chuté de 23% à 317 millions de dollars, pour une baisse de 6% de son produit net bancaire (6 milliards de dollars). La gestion d'actifs a de son côté plongé de 25%, à 79 millions de dollars, pour un produit net bancaire en repli de 10% à 413 millions de dollars.Enfin, la division banque d'affaires, pour sa part, a vu son résultat net reculer de 2% à 1,68 milliard de dollars, malgré une hausse de 10% de son produit net bancaire.Le groupe, qui se dit satisfait de ces résultats record, a par ailleurs indiqué que son conseil avait approuvé un programme de rachat d'actions à hauteur de 15 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :