La Deutsche Börse toujours en embuscade sur le LSE

 |  | 238 mots
Lecture 1 min.
Deutsche Börse brouille les pistes sur le dossier LSE. Alors que le 6 mars dernier le groupe a annoncé par voie de communiqué qu'il retirait son offre informelle sur la place de marché britannique à 530 pence par action (1,9 milliard d'euros), il fait à présent machine arrière: "Deutsche Börse réfléchit à une offre de rachat du LSE au cas où Euronext ou une tierce partie annoncerait une offre", a annoncé le groupe dans un communiqué. Restant en embuscade, Deutsche Börse a demandé aux autorités britanniques et allemandes de la concurrence de poursuivre leurs procédures de contrôle. La Bourse allemande se dit en outre toujours prête à mettre en place un dispositif de financement en vue d'une opération de rachat du LSE. Ce financement comprend l'utilisation de réserves en liquide et une émission obligataire. Ce revirement a de quoi semer le doute dans l'esprit des actionnaires du groupe, qui se sont montrés très hostiles envers une opération trop coûteuse. C'est d'ailleurs sous la pression que le groupe avait renoncé à son offre informelle (voir ci-contre). De même, à la veille de la publication des résultats annuels d'Euronext, les investisseurs sont désormais moins certains d'une victoire facile de la place européenne dans cette course au rachat. Le marché sanctionne d'ailleurs le titre Euronext de 1,75% à 28,60 euros lundi à la clôture. Deutsche Börse, pour sa part, gagne 1,32% à 57, 75 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :