L'activité de Sanofi-Aventis tirée par ses blockbusters

 |  | 379 mots
Lecture 2 min.
Ce sont des ventes légèrement inférieures aux prévisions des analystes que le groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis a annoncées ce matin au titre du deuxième trimestre 2005. En données publiées, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 6,5%, pour s'établir à 6,687 milliards d'euros. Le consensus des analystes établi par l'agence Bloomberg portait sur un chiffre d'affaires de 6,71 milliards.A données comparables (à taux de change et périmètre constants), les ventes du trimestre ont progressé de 10,1%. Sur l'ensemble des six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 7,4% en données publiées, et 11% à données constantes.De loin la plus importante, l'activité pharmaceutique de Sanofi-Aventis a représenté un chiffre d'affaires de 6,3 milliards d'euros au deuxième trimestre (+10%), tandis que l'activité vaccins humains s'élevait à 342 millions d'euros (+13,2%). Selon le groupe, l'écart de croissance entre ses activités et le marché pharmaceutique mondial s'est accru sur la période écoulée, ce qui lui a permis de renforcer sa part de marché mondiale. Celle-ci est ainsi passée à 5,57% à fin mai dernier, contre 5,41% à fin décembre 2004.Les ventes des quinze médicaments phare se sont particulièrement bien comportées, et ont renforcé leur prépondérance dans l'activité du groupe. Globalement, elles ont progressé de 16,2% sur le trimestre, pour s'établir à 4,04 milliards d'euros. Elles représentent désormais 63,7% du chiffre d'affaires de l'activité pharmaceutique, contre 60,3% un an plus tôt. Le reste de l'activité pharmaceutique, en revanche, n'a progressé que de 0,6%.En ce qui concerne les deux principaux médicaments du groupe, l'anti-thrombotique Lovenox a vu ses ventes s'établir à 520 millions d'euros, là où les analystes attendaient plutôt 540 millions. A l'inverse, l'anti-coagulant Plavix a fait mieux qu'attendu, avec 506 millions d'euros de chiffre d'affaires, contre 492 millions espérés. Ces deux médicaments sont particulièrement cruciaux pour Sanofi-Aventis: le Lovenox et le Plavix sont tous les deux en proie à des démêlés judiciaires aux Etats-Unis pour des questions de brevets et de concurrence de génériques.Dans son communiqué, le groupe pharmaceutique, qui doit donner une conférence téléphonique en fin d'après-midi, ne livre aucune précision sur ses perspectives. En fin de journée, le titre termine inchangé à 70,45 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :