T-Online anticipe une baisse de ses résultats cette année

 |  | 286 mots
Année à marquer d'une pierre blanche pour T-Online. Le fournisseur d'accès Internet a confirmé son premier bénéfice annuel depuis son entrée en bourse en 2000. L'an passé, le résultat net de la filiale de Deutsche Telekom est ressorti à 300,4 millions d'euros, hors éléments non récurrents. Au final, le résultat a atteint 317 millions d'euros, contre une perte de 145,7 millions d'euros un an avant. A l'instar de ses concurrents européens, le groupe a profité à plein du décollage de l'ADSL. Le chiffre d'affaires a ainsi augmenté de 9,3% à 2,01 milliards d'euros. T-Online, qui possède une part de marché de 55% dans l'Internet haut-débit en Allemagne, a ainsi gagné 1,07 million de nouveaux clients sur son marché local sur un marché comptant 3,23 millions d'abonnés. Le revenu moyen par abonné (l'ARPU) a atteint 15,6 euros, contre 14,9 euros un an avant, soit une hausse de 4,69%. Quant à la marge brute, elle est passée de 59,3% en 2003 à 65,8% en 2004. Au total, l'Ebitda est ressorti en hausse de 48,6% à 472,3 millions d'euros. T-Online précise par ailleurs que sa division internationale, qui regroupe principalement ses activités espagnole et française, a enfin atteint la rentabilité. Pour 2005, T-Online table sur un chiffre d'affaires compris entre 2,4 et 2,6 milliards d'euros, soit une hausse allant de 20 à 30%. En revanche, l'Ebitda devrait baisser entre 260 et 360 millions d'euros. Le groupe avait prévenu en novembre qu'il allait massivement investir - à hauteur de 1 milliard d'euros - afin de développer ses activités en France (Club Internet) et en Espagne (Ya.com). Une partie de cet investissement passera ainsi par la rénovation du réseau à large bande (haut débit). A Francfort, les investisseurs restent de marbre. Le titre monte légèrement, de 0,36% en fin d'après-midi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :