Le bénéfice de Casino plie au premier semestre 2005

 |   |  329  mots
Les temps sont durs pour la distribution et le français Casino n'est pas épargné. Pour le premier semestre 2005, le groupe affiche une baisse de 11,1% de son bénéfice net à 191,8 millions d'euros. Le résultat opérationnel recule également de 11% à 422,7 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du groupe atteint 10,4 milliards d'euros, en hausse de 1,5% sur un an.Si le groupe se félicite de la "bonne tenue des ventes en France et de la forte croissance des activités internationales", sa rentabilité est en baisse en raison d'un "contexte de consommation atone en France et de la diminution ponctuelle de la contribution des Etats-Unis". Ainsi, la France a affiché un chiffre d'affaires consolidé hors taxes de 8,2 milliards d'euros, en hausse de 0,7% "dans un environnement de consommation atone". Le résultat opérationnel de la France recule pour sa part de 10,2 %.La marge opérationnelle en France atteint 4,6%, en baisse de 57 points de base par rapport à l'année précédente, précise le groupe. "Cette baisse traduit l'impact du repositionnement tarifaire opéré en hypermarché et supermarché ainsi que l'accroissement de 15 millions d'euros des frais avant ouverture générés par l'accélération du programme d'expansion du groupe, qui explique près de 35% de la dégradation du résultat net opérationnel courant", souligne Casino dans un communiqué.A l'international, qui affiche une croissance du chiffre d'affaires de 6% (hors effets de changes), le groupe se réjouit des "bonnes performances enregistrées dans les trois principales zones d'implantation du groupe (Amérique Latine, Asie et Etats-Unis)". Le résultat net opérationnel courant atteint 44,2 millions d'euros, en baisse de 17,3% par rapport au premier semestre 2004.Ne donnant pas d'objectif chiffré pour l'année, Casino n'en confirme pas moins ses ambitions de développement. En France, notamment, Casino accélère son programme d'expansion et devrait ainsi ouvrir 160.000 m2 en 2005 (contre 150.000 m² en 2004 et 120.000 m² en 2003).En Bourse, le titre termine presque inchangé sur un gain de 0,17% à 57,40 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :