Les 4.500 points remis à plus tard

 |  | 839 mots
Le CAC 40 termine en légère hausse, dopé les bons résultats de poids lourds comme Crédit Agricole. Les performances et les perspectives des entreprises continuent de surprendre agréablement, incitant les analystes à relever leurs prévisions, indiquent des professionnels. Le contrat octobre sur le brut léger américain perd du terrain à 65,85 dollars le baril, l'aide décidée par les pays membres de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) et le redémarrage progressif des raffineries fermées après le passage de Katrina contribuant à la correction des cours. Le dollar se stabilise à 1,2461 pour 1 euro, les cambistes anticipant une pause de la Fed dans son cycle de resserrement monétaire après le passage de Katrina. Les investisseurs attendent le livre Beige de la Fed ce soir à 20 heures pour se forger une opinion plus assurée.A la clôture, le CAC 40 gagne 0,31% à 4.4786,19 points après être monté jusqu'à 4.498,44. Le volume des échanges est fourni avec 4,5 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie avance de 0,13% et, à Francfort, le Dax grappille encore 0,4%. Le Dow Jones avance de 0,12%, à 10.602 points. La productivité du secteur non agricole américain a progressé de 1,8% en rythme annualisé au deuxième trimestre, selon les chiffres publiés par le département du Travail, qui révise ainsi sa première estimation annoncée à 2,2%. Plus forte hausse du CAC 40, le Crédit Agricole bondit de 6,03% à 23,74 euros. La banque verte a dégagé un bénéfice net de 960 millions d'euros au deuxième trimestre, en hausse de 22,9%. Les synergies provenant de l'intégration du Crédit Lyonnais atteignent 612 millions d'euros à la fin du premier semestre, pour un objectif de 620 millions sur l'ensemble de 2005 et de 706 millions à fin 2006. Le titre fait l'objet de plusieurs relèvements de recommandation et notamment de la part de Deutsche Bank, WestLB et Oddo Securities, qui passent de " neutre " à " achat " pour le premier, de " surperformance " à " achat " pour le second et de " alléger " à " accumuler " pour le dernier.Vinci termine en légère hausse (+0,42% à 71,75 euros). Le numéro un mondial du BTP a annoncé une progression de 19,4%, à 356 millions d'euros, de son bénéfice net au premier semestre. Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe vise une " nouvelle progression des résultats ". Vinci vient par ailleurs d'annoncer qu'il est intéressé par Cegelec et pourrait lancer une augmentation de capital pour finacer l'opération.Les valeurs technologiques progressent, hormis Atos. STMicroelectronics monte notamment 4,73% à 13,94. A l'inverse, Atos Origin perd 2,37% à 59,75 euros. La SSII a fait état d'un bond de 328% de son bénéfice net à 121,3 millions d'euros au premier semestre, et confirmé tabler sur une marge d'exploitation comprise entre 7,5% et 8%, ce qui a déçu certains gérants qui avaient anticipé un relèvement de l'objectif de marge.Thales s'apprécie de 3,02% à 37,50 euros alors que Goldman Sachs a relevé de " neutre " à " attractif " le secteur européen de l'aéronautique et de la défense. L'intermédiaire est passé de " sous-performance " à " en ligne " sur le groupe français. EADS avance de 0,93% à 28,11 euros. Le groupe européen et l'américain Northrop Grumman devraient annoncer ce mercredi qu'ils feront équipe contre Boeing pour le futur contrat d'avions ravitailleurs aux Etats-Unis, rapporte l'agence Reuters en citant des sources proches du dossier.Accor lâche 2,67% à 42,33 euros. Le groupe hôtelier a dégagé un bénéfice net de 156 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 143,8%, mais en ligne avec les attentes. Pour l'ensemble de 2005, Accor vise un résultat net de l'ordre de 300 millions d'euros, soit une croissance de 30%. Le groupe annonce par ailleurs que le président du directoire Jean-Marc Espalioux ne demandera pas le renouvellement de son mandat, qui expire en janvier 2006.Total avance de 0,37%, à 217,90 euros. Le groupe pétrolier a relevé d'un milliard de dollars par an sa prévision annuelle d'investissements sur la période 2006-2010 pour la porter dans une fourchette de 11 à 12 milliards de dollars. Le groupe envisage en outre de diviser par quatre le nominal de son action.Havas recule de 3,4% à 4,25 euros. Volkswagen America, filiale nord-américaine du groupe allemand, a annoncé avoir retiré son budget de création publicitaire à l'agence Arnold Worldwide, propriété du groupe français, pour le confier à Crispin Porter + Boguski.Neopost avance de 4,31% à 78,60 euros. Le spécialiste des machines à affranchir a dégagé un chiffre d'affaires de 209,9 millions d'euros au deuxième trimestre, en hausse de 12,4%. Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe table désormais sur une croissance de ses ventes supérieure à 7%, contre une progression " proche de 7% " précédemment estimée.Technip s'adjuge 1,88% à 46,51 euros. Le groupe de services pétroliers a annoncé avoir remporté un contrat de plus de 2 milliards de dollars pour une usine de liquéfaction de gaz naturel au Yemen. Ce contrat a été obtenu au sein d'une coentreprise à parts égales formée avec le japonais JGC et l'américain KBR.Enfin, Air France-KLM grignote 0,44% à 13,81 euros. La compagnie aérienne a enregistré une croissance de 8,1% de son trafic en août. Le taux d'occupation s'inscrit en hausse de 2,4 points à 84,1%.Olivier Auberger Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :