Le réglement du litige américain pèse sur les comptes de Sodexho

L'accord intervenu récemment avec des plaignants américains qui reprochaient à Sodexho Alliance des pratiques discriminatoires a beau avoir coûté au groupe moins cher que prévu (voir ci-contre), il a suffi à plomber les résultats semestriels du spécialiste de la restauration collective. Le bénéfice net de la période septembre-février a chuté de 31,4% à 67 millions d'euros. Sans la charge passée pour ce litige, le bénéfice aurait grimpé de 9,7% à 107 millions d'euros.Sodexho s'est engagé à verser au maximum 80 millions de dollars aux plaignants. Dès lors, ce sont 60 millions d'euros qui ont été comptabilisés à titre exceptionnel sur le semestre passé. Nette d'impôts, cette charge est de 40 millions d'euros. Un chiffre conforme à ce qu'avait prévu le groupe fin avril en annonçant un coût compris en 20% et 25% du résultat net du dernier exercice (183 millions d'euros).Reste qu'au-delà de cet effet non-récurrent, le marché ne paraît pas convaincu. En fin de journée, l'action plie de 0,3%. Le résultat d'exploitation n'y est certainement pas étranger. A 278 millions d'euros, il a reculé de 1%. Les effets de change en sont entièrement responsables (impact négatif de 4,1%). Toutefois, en les neutralisant, Sodexho reste en retrait de son objectif annuel. A taux constants, la progression est de 3,1% contre une prévision de croissance de 5% pour l'ensemble de l'année.Qui plus est, au vu du chiffre d'affaires de 5,89 milliards d'euros, la marge d'exploitation a légèrement reculé, que ce soit en données brutes (le chiffre d'affaires est stable pour un résultat en baisse de 1%) ou hors effet de change ( le chiffre d'affaires a gagné 3,7% contre 3,1% pour le résultat).Rien de bien inquiétant pour le groupe. Il maintient ses objectifs annuels (à fin août), à savoir une hausse du chiffre d'affaires similaire à celle de l'exercice précédent (4,1%) et une progression du résultat opérationnel de 5%, hors effets de change.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.