Yell rachète TransWestern pour 1,6 milliard de dollars

Les annuaires britanniques se renforcent aux Etats-Unis. Yell vient d'annoncer l'acquisition de son concurrent américain TransWestern pour 1,57 milliard de dollars auprès des fonds d'investissements Thomas H. Lee Partners, CIVC Partners et du management de TransWestern.Cette acquisition, qui attend encore l'aval des autorités de la concurrence et des actionnaires, sera réalisée entièrement en numéraire. A travers cette opération, Yell se renforce sur le territoire américain, alors que TransWestern est présent dans 25 Etats, dont la Californie, la Floride et le Texas. "Nous sommes ravis d'un tel accord avec TransWestern, que nous estimons être la seule opportunité de réaliser une acquisition d'un éditeur américain indépendant", explique John Condron, le PDG de Yell, dans un communiqué.Cette opération fait également de Yell le numéro trois mondial du secteur des annuaires, mais aussi le cinquième acteur outre-Atlantique. "TransWestern étend de manière significative notre capacité à générer de la croissance organique", estime en outre le groupe. "L'acquisition sera positive sur nos bénéfices dès la première année", ajoute pour sa part John Davis, le directeur financier.L'achat du groupe TransWestern, qui a enregistré un chiffre d'affaires de 358 millions de dollars et un Ebitda (proche de l'excédent brut d'exploitation) de 99,3 millions de dollars en 2004, devrait en effet permettre de réaliser des synergies annuelles de 69 millions de dollars au cours de la troisième année. "Durant les périodes 2006-2007 et 2007-2008, les synergies annuelles devraient être approximativement de 36 et de 53 millions de dollars respectivement", précise Yell.Le Britannique, présent aux Etats-Unis depuis 1999, devrait dorénavant réaliser un peu plus de la moitié de son chiffre d'affaires outre-Atlantique et 48% de son Ebitda sur cette zone. En 2004-2005 (exercice clos le 31 mars), Yell a enregistré un chiffre d'affaires de 1,15 milliard de dollars, en hausse de 22,3% d'une année sur l'autre, et un Ebitda de 300 millions de dollars, en hausse de 38,9%.
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.