Le marché accueille froidement les résultats de Bouygues

 |  | 309 mots
Lecture 1 min.
Un sentiment mitigé. En dépit de résultats annuels globalement en ligne avec le consensus, le titre Bouygues recule ce mercredi à la Bourse de Paris, le marché jugeant décevantes les performances de la division telecom. A la clôture, l'action Bouygues recule de 2,04% à 32,11 euros à la Bourse de Paris.Et pourtant, les performances 2004 du groupe sont honorables. L'année dernière, Bouygues a enregistré un bénéfice net en hausse de 49% à 670 millions d'euros, hors plus-value de la Saur. Si la cession de la Saur, l'ancienne filiale eau, énergie et propreté, est prise en compte, le bénéfice net 2004 s'élève à 858 millions d'euros, contre 450 millions en 2003.La plus-value de cession de la Saur, cédée au fonds d'investissement européen PAI Partners pour 1,031 milliard d'euros, s'établit à 221 millions d'euros, dont 188 millions en 2004 en 2004 et 33 millions " à terme", précise le groupe dans un communiquéQuant au bénéfice d'exploitation, il affiche une hausse de 25% à 1,547 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires, également en progrès (+7%) à 23,4 milliards d'euros, dépassant les estimations du groupe dirigé par Martin Bouygues qui tablait sur 23,1 milliards de ventes annuelles.Dans le détail, la filiale de téléphonie mobile Bouygues Telecom a contribué pour 266 millions d'euros au résultat du groupe, contre 146 millions d'euros en 2003. La branche construction a vu sa contribution passer de 23 à 146 millions. Pour sa part, la contribution de Bouygues Immobilier s'élève à 65 millions d'euros. Quant aux filiales Colas et TF1, qui ont déjà publié leurs résultats, elles ont respectivement contribué pour 233 et 91 millions d'euros au résultat net de l'ensemble du groupe.Pour 2005, Bouygues table sur une hausse de 7% de son chiffre d'affaires à 22,7 milliards d'euros. Par ailleurs, Bouygues proposera à l'assemblée générale qui se tiendra le 28 avril prochain, le versement d'un dividende de 0,75 euro par action au titre de 2004, en hausse de 50%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :