Le dollar pèse sur le chiffre d'affaires de Sodexho

 |   |  323  mots
Dans un communiqué publié ce matin , le groupe de restauration collective Sodexho Alliance a annoncé un chiffre d'affaires de 5,89 milliards d'euros au titre du premier semestre (de septembre à mars) de son exercice 2004-2005. Un chiffre d'affaires stable par rapport à celui enregistré un an plus tôt, et conforme aux attentes du marché.En revanche, à périmètre constant et hors effet de change, la croissance interne de l'activité du groupe dirigé par Pierre Bellon s'élève à 4%, dopée par les bonnes performances enregistrées en Amérique du Nord, en Europe Continentale mais également en Asie et en Amérique Latine.Selon le groupe, l'effet de la variation des taux de change est négatif à hauteur de 3,7%. Il provient de la dépréciation du dollar, très pénalisante pour le groupe dont près de la moitié de l'activité est réalisée aux Etats-Unis. La direction de Sodexho précise dans son communiqué que le dollar s'est déprécié de 7,5% par rapport à l'euro entre septembre et mars.Dans le secteur de la restauration et des services, le chiffre d'affaires a atteint 5,759 milliards d'euros au premier semestre, en recul de 0,1% si l'on tient compte des effets de changes. Hors effet devises et à périmètre constant, la croissance interne de cette activité progresse de 3,9%.L'activité chèques et cartes de services a quant à elle enregistré une hausse de 3,7% à 131 millions d'euros. A périmètre constant et hors effet de change, celle-ci progresse de 7,6%.Compte tenu de ces performances à mi-parcours de l'exercice, le groupe reste confiant pour 2005. "Sur le semestre, la croissance interne s'accélère tant en Amérique du Nord qu'en Europe continentale, ce qui conforte notre objectif de croissance interne d'environ 4% pour l'exercice en cours", précise le groupe.Après avoir réagi très favorablement en début de séance, en montant jusqu'à 26,30 euros, le titre se replie à la clôture, cédant 0,71%, à 25,25 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :