Nouveau record

 |  | 562 mots
Lecture 3 min.
Nouvelle séance de hausse et nouveau record pour le CAC 40. Il aura fallu attendre de prendre connaissance du déficit commercial américain, meilleur que prévu, et l'ouverture, positive, de Wall Street, pour que l'indice phare de la Bourse de Paris signe un nouveau record annuel en séance à 4.346,11 points et en clôture à 4.343,62 points. A Londres, le Footsie prend 0,61% et, à Francfort, le Dax grimpe de 0,61%. L'échéance août sur le brut léger américain gagne finalement 19 cents à 60,81 dollars le baril, alors que la tempête tropicale Emily se dirige vers le Golfe du Mexique, dont la moitié de la production a été arrêtée après le passage de l'ouragan Dennis. Sur le marché des changes, l'euro faiblit face au billet vert. Il s'échange à 1,2091 pour 1 dollar, contre 1,2241 hier soir à New York. Sur le plan économique, les prix de détail ont augmenté de 0,2% en France au mois de juin et de 1,7% sur un an. L'indice des prix des produits de grande consommation dans la grande distribution a par ailleurs progressé de 0,1% le mois dernier. Au Royaume-Uni, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point à 2,8% de la population active en juin, affichant ainsi sa cinquième hausse consécutive. Le déficit commercial des Etats-Unis s'est contracté à 55,35 milliards de dollars en mai, contre 56,90 milliards (révisé de 56,96 milliards) en avril. Les économistes tablaient au contraire sur un creusement à 57 milliards en mai. Les prix à l'importation ont augmenté de 1% en juin aux Etats-Unis, contre une hausse de 1,1% attendue par les analystes. Les stocks hebdomadaires de pétrole bruts ont baissé de 3,9 millions de barils et les stocks d'essence diminuent de 2,7 millions d'unités alors qu'on attendait une hausse de 1,6 million. Enfin, on prendra connaissance à 20 heures du budget fédéral de juin.Pernod Ricard rebondit de 1,69% à 132 euros après le relèvement de recommandation de Deutsche Bank qui passe de "conserver" à "achat". Le groupe de spiritueux a annoncé la vente de la marque de vodka Seagram aux Etats-Unis. Alcatel prend encore 1,43% à 9,94 euros, toujours soutenu par la révision en hausse de la prévision de chiffre d'affaires. Les autres valeurs technologiques bénéficient de la progression du Nasdaq, qui a clôturé au plus haut depuis le 3 janvier. Thomson rebondit de 0,51% à 19,70 euros après un recul de 2% mardi. STMicroelectronics gagne 1,55% à 14,38 euros.Total s'octroie 1,28% à 206 euros après la publication des stocks hebdomadaire de pétrole.Carrefour recule en revanche 2,38% à 39,05 euros après avoir publié un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes. UBS a abaissé son objectif de cours sur le titre de 42 à 38 euros. Son rival Casino plie de 2,56% à 57,05 euros.Sanofi-Aventis monte de 1,68% à 69,75 euros. Le groupe va racheter les minoritaires de sa filiale Hoechst au prix de 63,80 euros par action, a annoncé la société allemande. Sanofi-Aventis, qui détient plus de 98% de Hoechst, avait annoncé l'an dernier envisager l'acquisition des minoritaires à un prix de 56,50 euros par action par le biais d'un retrait obligatoire.Ingenico baisse de 2,04% à 11,06 euros. CSFB a dégradé le titre du spécialiste des terminaux de paiement de "surperformance" à "neutre" et ramené son objectif de cours de 14 à 10,35 euros.Enfin, Seb grappille 0,72% à 83,60 euros. Le groupe d'électroménager a vu son chiffre d'affaires s'apprécier de 3,3% à 1,03 milliard d'euros au premier semestre. A périmètre comparable, les ventes ont diminué de 1,5%, tandis qu'elles se contractaient de 2% à taux de change constant.Johan DeschampsCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :