EADS se distingue dans une séance de consolidation

 |  | 510 mots
Lecture 2 min.
Les investisseurs, hésitants dans la matinée, ont poursuivi leurs prises de bénéfices cet après-midi. Ce mouvement se reproduit également outre-Atlantique où l'indice d'activité dans les services (ISM) s'est contracté plus fortement que prévu à 58,5 points le mois dernier alors que les économistes tablaient sur un repli moins marqué à 59 points.La place parisienne n'échappe pas à ce mouvement de consolidation. A la clôture, le CAC 40 cède 0,26% à 4.650 points dans un volume limité de 3,36 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie perd 0,34% et, à Francfort, le Dax concède 0,76%.Le brut léger américain livrable en janvier progresse de 73 cents à 60,05 dollars le baril, la prévision d'une vague de froid sur le nord-est des Etats-Unis laissant entrevoir une accélération de la demande de fioul domestique. Le dollar se traite à 1,1762 euro.Sur le front des valeurs, EADS se distingue et progresse de 3,30% à 32,85 euros. Le Premier ministre chinois Wen Jibao a signé une commande de 150 Airbus A320 pour un prix catalogue de 9,7 milliards de dollars. Une commande ferme selon Noël Forgeard, le co-président d'EADS La chine finalise également un accord avec Eurocopter, filiale d'EADS, pour le développement conjoint d'un hélicoptère de six tonnes.Le gouvernement chinois a également signé un contrat avec Total, pour créer un réseau de stations-services dans la région de Shanghai. L'action Total avance de 0,32% à 219,70 euros.Enfin, la Chine a signé, auprès d'Alcatel Alenia Space, l'achat d'un satellite de télécommunication. Alcatel concède 2,13% à 10,58 euros.Pernod Ricard avance de 2,30% à 142,90 euros. Selon la presse de ce week-end, le groupe n'exclut pas de diviser le nominal de ses actions. Il pourrait en outre envisager de distribuer une action gratuite à ses actionnaires, comme il l'avait fait après l'acquisition du canadien Seagram.Thomson gagne 2,18% à 18,25 euros. Le groupe a annoncé l'acquisition de 33,3% de Canopus, le numéro un japonais des logiciels de montage vidéo, ainsi que le lancement, demain, d'une offre sur le solde du capital. Le montant de l'opération est estimé à 91,3 millions d'euros. Thomson attend pour Canopus un chiffre d'affaires de 70 millions d'euros en 2006 et de 100 millions en 2008.France Télécom perd en revanche 1,58% à 21,18 euros alors qu'UBS a abaissé son objectif de cours sur le titre de 28,20 à 26,60 euros.Air France-KLM poursuit sa progression avec un gain de 2% à 16,87 euros, après avoir inscrit un nouveau plus haut de l'année à 16,93. Goldman Sachs est passé de "sous-performance" à "performance en ligne" sur le titre.Euronext prend 1,88% à 40,20 euros. La banque d'affaires australienne Macquarie est prête à lancer une offre hostile sur le London Stock Exchange (LSE) avant le 15 décembre, selon l'agence Reuters, qui cite un article du Sunday Telegraph.Enfin, Groupe Flo abandonne 12,34% à 6,82 euros. L'homme d'affaires belge Albert Frère est sur le point de reprendre le groupe, via son holding Compagnie Nationale à Portefeuille, à la famille Bucher et Butler Capital Partners pour une valorisation globale de près de 140 millions d'euros, selon la presse. Le prix serait de 6,61 euros par action, contre 7,78 euros en clôture vendredi.Johan DeschampsCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :