Paris a effacé l'essentiel de ses pertes

 |  | 904 mots
Merci New York. Le CAC 40 efface la majeure partie de ses pertes en fin d'après-midi, à la suite du retournement en hausse des marchés américains. Parti en baisse, Wall Street a repris pied en territoire positif après une heure de cotation, sur fond de détente des cours du pétrole et de saison de résultats outre-Atlantique. Le baril de pétrole est ainsi redescendu à 48,95 dollars à New York, après avoir touché un plus haut de 49,42 dollars depuis le 30 novembre dernier. Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, le dollar se reprend également aux alentours de 1,3044 dollar pour un euro, après l'annonce d'une reprise des entrées nettes de capitaux aux Etats-Unis.Les grandes technologiques comme Nokia et Alcatel cèdent du terrain alors que Lehman Brothers estime que la croissance des ventes dans les télécoms devrait ralentir cette année. Par ailleurs, les résultats de Sony Ericsson sont ressortis en deçà des attentes au quatrième trimestre. Le compartiment est en outre pénalisé par l'attente des trimestriels des américains IBM, Motorola, Yahoo! et Advanced Micro Devices (AMD), prévus après la clôture de New York. Corus et Arcelor sont sous pression à la suite d'une étude de Standard & Poor's selon laquelle certains producteurs pourraient voir leurs marges se réduire en raison de la hausse des matières premières. Contre la tendance, Oberthur Card Systems progresse après avoir été retenu par les Etats-Unis dans le cadre du développement du passeport électronique.A la clôture, le CAC 40 perd 0,17 % à 3.875,02 points dans un volume de près de 3,5 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie recule de 0,47% à 4.823,9 points et, à Francfort, le Dax progresse finalement de 0,12% à 4.250,71 points. A New York, le Dow Jones gagne à la même heure 0,42 % à 10.627,227 points, tandis que le Nasdaq progresse de 0,47 % à 2.097,78 points.Sur le plan économique, le déficit des paiements courants de la France s'est contracté à 300 millions d'euros en novembre, après avoir atteint 1,2 milliard en octobre. En Allemagne, l'excédent commercial a atteint le record de 155,6 milliards d'euros en 2004, contre 129,9 milliards en 2003. En Grande-Bretagne, les prix au détail ont augmenté de 0,5% décembre, donnant une hausse de 1,6% sur un an, la plus forte depuis juin 2002. Dans la zone euro, la production industrielle a diminué de 0,3% en novembre, donnant une hausse de 0,5% sur un an, et la croissance du coût de la main d'oeuvre a été révisée en baisse à 1,9%, contre 2% au troisième trimestre.Aux Etats-Unis, les entrées nettes de capitaux ont atteint 81 milliards de dollars en novembre, leur meilleur niveau depuis juin 2004, contre 48,3 milliards en novembre. Ce chiffre est particulièrement bien venu dans la mesure où il compense en partie le déficit record de 60,3 milliards de dollars de la balance commerciale le mois dernier. De son côté, la Fed de New York a annoncé une baisse de son indice manufacturier à 20,1 en janvier, contre 27,1 en décembre et 27 attendu par les analystes.Les grandes valeurs technologiques cèdent du terrain. Alcatel recule de 1,92 % à 10,75 euros après que Lehman Brothers a abaissé son opinion sur l'industrie des équipements télécoms de " positive " à " neutre " en anticipation d'un ralentissement de la croissance des ventes en 2005. STMicroelectronics perd 1,44% à 13,05 euros, au plus bas depuis octobre 2002.Oberthur Card Systems progresse en revanche de 3,43% à 6,64 euros. Le fabricant de cartes à puce a été sélectionné par les Etats-Unis comme l'un des principaux fournisseurs de la technologie liée au futur passeport électronique américain. Aucune donnée financière n'a été annoncée.Business Objects avance de 2,46% à 17,48 euros. JP Morgan a relevé son opinion sur le titre de l'éditeur de logiciels de " sous-pondérer " à " neutre ".Soitec recule de 0,48% à 6,30 euros. Le fabricant de plaques de silicium pour l'industrie des semi-conducteurs a dégagé un chiffre d'affaires de 31,9 millions d'euros au troisième trimestre 2004-2005, en hausse de 63,5%. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, l'activité progresse de 58,1% à 98,2 millions d'euros. Pour le second semestre, le groupe table sur une croissance de ses ventes équivalente à celle du premier. Enfin Soitec indique que " les anticipations de croissance du marché en plaques SOI pour l'année 2005 devraient conduire à une forte croissance des ventes et des résultats du groupe ".EADS baisse de 1,81% à 23,27 euros sous l'effet de prises de bénéfices en ce jour de présentation de l'Airbus A 380. Le président de l'avionneur, Noël Forgeard se dit " très confiant dans une commande chinoise avant Pâques ". Le président de la Lufthansa a annoncé que la compagnie aérienne devrait commander d'autres A 380.Arcelor plie de 1,66% à 16,62 euros à la suite d'une étude de Standard & Poor's selon laquelle le coût des matières premières pourrait augmenter de 20% cette année.Pinault-Printemps-Redoute progresse en revanche de 1,76% à 78 euros alors que Goldman Sachs a relevé sa recommandation de " performance en ligne " à " surperformance ". Le groupe de distribution et de luxe a assuré hier que le passage aux normes comptables IFRS se traduisait par une diminution de son endettement à 4,7 milliards d'euros au 1er janvier 2004, contre 5 milliards aux normes françaises.Sodexho abandonne 2,81% à 22,50 euros. CSFB a entamé la couverture du titre du groupe de restauration collective avec une opinion à " sous-performance ". L'intermédiaire juge notamment trop élevé les attentes du marché concernant l'excédent brut d'exploitation 2005. Elior recule cependant de 1,14 % à 8,69 euros après une dégradation de " achat " à " conserver " par Deutsche Bank.Ambroise Ecorcheville Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :