Petite baisse mais net rebond du pétrole

 |  | 468 mots
Lecture 2 min.
Le CAC 40 est repassé dans le rouge dans la dernière heure de cotation. La baisse des marchés américains a entraîné des prises de bénéfices sur la place hexagonale. Les incertitudes politiques en Allemagne pèsent sur la tendance et la prudence prévaut à la veille de la décision de la Fed sur les taux. L'euro se traite d'ailleurs à 1,2138 dollar, au plus bas depuis le 27 juillet. Sur le front du pétrole, les quotas de l'Opep pourraient être maintenus, a indiqué le président de l'Organisation, selon l'agence Bloomberg. Les opérateurs ont immédiatement réagi à la nouvelle, portant le brut en hausse de plus de 5%, à 66,55 dollars. En hausse avant la clôture, le pétrole accroît nettement ses gains. A la clôture, le CAC 40 perd 0,08% à 4.505,68 points dans un volume d'affaires de 3,3 milliards d'euros échangés sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie prend 0,38% et à Francfort, le Dax perd 1,02%, plombé par le recul des " utilities " alors qu'Angela Merkel s'était engagée à annuler une décision du chancelier Schroeder interrompant la production d'énergie nucléaire pendant 20 ans. A New York, le Dow Jones perd 0,76%, à 10.560 points.Etablissant un nouveau record absolu, Total gagne 1,5% à 222,90 euros. Le groupe profite de la remontée du pétrole. La compagnie pétrolière s'est par ailleurs engagée à ne pas répercuter immédiatement la hausse du brut à la pompe, a annoncé le ministre de l'Economie.Havas perd 3,1% à 4,03 euros. Le groupe de communication a confirmé la perte par sa filiale MPG du budget de Peugeot pour la France au profit de l'américain OMF (groupe Omnicom). Au chapitre des recommandations, Lafarge gagne 0,62% à 73,15 euros alors que Deutsche Bank a relevé son opinion de " conserver " à " achat ". STMicroelectronics avance pour sa part de 0,78% à 14,27 euros. CSFB a relevé son objectif de cours de 15 à 16,50 euros sur le titre qui est sa valeur préférée du secteur européen des semi-conducteurs. Par ailleurs, la direction du groupe aurait sous-entendu que le troisième trimestre était en ligne avec les attentes, indique un analyste. Technip s'adjuge 2,6% à 49,81 euros. Le groupe parapétrolier s'est vu attribuer un contrat de 800 millions de dollars par Qatar Chemical Company pour la construction d'une unité d'éthylène. UBS est passé de " neutre " à " achat " sur le titre en portant son objectif de cours de 50 à 56 euros.Unilog baisse de 1,08% à 73,30 euros, s'ajustant ainsi au prix offert par LogicaCMG. La SSII britannique a annoncé le lancement d'une offre d'achat amicale au prix unitaire de 73 euros, confirmant ainsi les informations évoquées vendredi.Enfin, Trigano abandonne 5,3% à 72,90 euros, signant ainsi la plus forte baisse du SRD. Le spécialiste des camping-cars a annoncé une hausse de 12%, à 171,1 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre, contre 185 millions espéré par le groupe.Olivier Auberger Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :