Une hausse symbolique

 |  | 980 mots
Lecture 5 min.
Le CAC 40 termine sur un gain symbolique de 0,01%, pour sauver l'honneur. Après trois séances consécutives de recul, l'indice était pourtant parvenu à remonter la pente en cours de matinée, soutenu par la perspective d'une ouverture en hausse de Wall Street et par les bons résultats de Microsoft. Mais la publication des statistiques mitigées outre-Atlantique a déclenché les prises de bénéfices sur les marchés, en cette dernière séance de la semaine et du mois. Au prix d'un dernier effort, Paris s'est extirpé de la zone négative dans les tout derniers échanges.A la clôture, le CAC 40 gagne 0,01% à 3.911,71 points dans un volume d'affaires de 2,44 milliards d'euros sur les valeurs de l'indice. A Londres, le Footsie gagne 0,24% à 4.801,7 points et, à Francfort, le Dax progresse de 0,16% à 4.184,84 points. A New York, le Dow Jones gagne 0,02% à 10.072,88 points. Le dollar se reprend à 1,2919 pour 1 euro. L'échéance juin sur le WTI perd 62 cents à 51,15 dollars. Sur le plan économique, les statistiques publiées aux Etats-Unis ont constitué le point d'orgue de la séance. Publiée une heure avant l'ouverture de Wall Street, la consommation des ménages américains a augmenté de 0,6% en mars, après une hausse de 0,7% en février. Les analystes tablaient sur une hausse de 0,4%. Les revenus des ménages sur la période ont augmenté de 0,5%, contre une hausse de 0,4% en février, et de 0,4% attendue. Dévoilé à 15 heures 50, l'indice de confiance des consommateurs américains, tel que calculé par l'Université du Michigan, s'est finalement contracté à 87,7 en avril, contre 88,7 en première estimation et 92,6 en mars. Les économistes tablaient sur un repli à 89. Enfin, annoncé à 16 heures, l'indice des directeurs d'achat de Chicago a reculé à 65,6 en avril après une hausse de 6,8 points à 69,2 le mois précédent. Les analystes tablaient sur un repli plus marqué à 63,9. L'indice se maintient néanmoins au-dessus du seuil critique des 50 points, séparant expansion et contraction de l'activité, pour le vingt quatrième mois consécutif.Alcatel perd 0,12% à 8,24 euros après une chute de 7,48% au cours des cinq dernières séances. JP Morgan, Deutsche Bank et ABN Amro sont passé à l'achat sur le titre. Par ailleurs, Bruxelles a donné son feu vert aux projets de coentreprises du groupe avec l'italien Finmeccanica dans le domaine spatial. Capgemini gagne pour sa part 2,91% à 24,05 euros alors que Morgan Stanley est passé de " pondération neutre " à " surpondérer " sur la valeur. La SSII doit publier son chiffre d'affaires trimestriel mercredi prochain. A l'inverse, STMicroelectronics poursuit son recul et cède 1,54% à 10,83 euros. Ubisoft prend 1,01% à 31,11 euros. L'éditeur de jeux vidéo a publié un chiffre d'affaires de 537 millions d'euros sur l'exercice 2004-2004, en hausse de 6%. Sur le seul quatrième trimestre, l'activité progresse de 45% à 221 millions. Pour l'exercice en cours, le groupe vise une croissance de 12% de ses ventes à taux de change constants et un bénéfice net hors exceptionnels supérieur à 28 millions d'euros.Arcelor avance de 1,10% à 15,60 euros. Le groupe sidérurgique compte se renforcer en Turquie, où il convoite Erdemir, dont le décret de privatisation vient d'être signé, et peut-être en Chine, déclare son PDG Guy Dollé dans un entretien accordé à La Tribune. M. Dollé prévoit par ailleurs une baisse des prix du minerai de fer en 2006 après un bond de 240% depuis 2002. Arcelor tiendra son assemblée générale en fin de matinée.En baisse en début de séance, Penauille Polyservices s'apprécie de 3,64% à 9,11 euros. Le groupe de services aéroportuaires a publié un chiffre d'affaires de 360 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 2,2%. Aucune prévision n'a été fournie pour le reste de l'exercice.Trigano prend 1,62% à 66 euros. Le fabricant d'équipements de loisirs a dégagé un bénéfice net de 16,7 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 28,3%. Le résultat d'exploitation progresse de 19,3% à 31,8 millions d'euros et le chiffre d'affaires de 8,6% à 339,9 millions. Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe confirme viser un chiffre d'affaires de 765 millions d'euros hors croissance externe. Le groupe ajoute que l'intégration du constructeur allemand de camping-cars Eura Mobil n'aura pas d'incidence sur la progression prévue du bénéfice annuel.Vallourec perd 0,61% à 163 euros. Le spécialiste des tubes en acier sans soudure a vu son chiffre d'affaires progresser de 41,3%, à 900,8 millions d'euros, au premier trimestre. Le groupe vise pour le premier semestre un chiffre d'affaires " supérieur à celui du second semestre 2004 " (1,65 milliard d'euros).TF1 monte de 0,78% à 21,90 euros. Le groupe de télévision a publié un chiffre d'affaires stable à 713,9 millions d'euros (+0,1%) eu premier trimestre. Les recettes publicitaires progressent de 1,2% à 430 millions d'euros. Evoquant un " contexte de forte volatilité et de faible visibilité ", TF1 n'a fait aucun commentaire sur ses perspectives.M6 grappille 1,01% à 19,99 euros. La chaîne a fait état d'une croissance de 4,4% de son chiffre d'affaires au premier trimestre à 307,5 millions d'euros, la part des recettes publicitaires progressant de 3,2% à 151,8 millions. Comme sa rivale TF1, M6 s'abstient de tout pronostic sur l'ensemble de l'exercice compte tenu d'un manque de visibilité.Dexia est en repli de 0,28% à 17,79 euros. La banque franco-belge a annoncé une charge supplémentaire de 100 millions d'euros dans ses comptes du premier trimestre après la conclusion d'un accord sur des contrats de leasing d'actions controversés aux Pays-Bas. Dexia précise que le coût total de l'accord était évalué à environ 400 millions d'euros.Peugeot gagne 0,70% à 45,72 euros. La marque au lion a annoncé une hausse de 0,7%, à 13,63 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre. A périmètre comparable, la croissance s'établit à 0,9%. Les ventes du groupe ont totalisé 822.200 voitures, soit un repli de 0,5% sur un an. Pour l'ensemble de 2005, le constructeur automobile confirme son objectif d'une marge opérationnelle comprise entre 4% et 4,5%.Renault perd 0,99 % à 64,70 euros. Le constructeur automobile tiend cet après-midi l'assemblée générale au cours de laquelle Carlos Ghosn, actuel président de Nissan, doit succéder à Louis Schweitzer au poste de PDG du groupe.Ambroise EcorchevilleCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :