Légère hausse pour l'indice

 |  | 451 mots
Lecture 2 min.
Sans surprise, le CAC 40 termine en légère hausse. La séance d'aujourd'hui ressemble peu ou prou à celle réalisée hier. La tendance reste haussière mais dans des porportions limitées. Le Cac 40 avance en effet de 0,3%, à 4.549 points. Les volumes d'échanges s'établissent à 3,5 milliards sur l'indice. Sur le plan économique, le marché attend uniquement, à 20h15, le compte-rendu de la réunion du conseil de politique monétaire de la Fed du 20 septembre, qui s'était traduit par un relèvement du taux des Fed funds de 3,5% à 3,75%. L'échéance novembre sur le brut léger américain se rapproche des 63 dollars, à 62,85 très exactement. Le dollar remonte à 1,2009 pour 1 euro, la devise européenne étant notamment pénalisée par la crainte d'un blocage des réformes en Allemagne du fait de la coalition entre la CDU-CSU d'Angela Merkel et le SPD de Gerhard Schroeder.Du côté des valeurs, Accor recule de 1,26% à 43,02 euros alors qu'Exane BNP Paribas a dégradé le titre de "neutre" à "sous-performance", au lendemain de la nomination du duo Gilles Pélission-Serge Weinberg à la tête du groupe hôtelier. La Caisse des Dépôts, BNP Paribas et la Société Générale s'étaient retirées du processus de désignation du futur président d'Accor la semaine dernière, marquant ainsi leur opposition à la nomination de Gilles Pélisson.BNP Paribas gagne 0,63% à 63,65 euros. Le groupe devrait signer demain un accord en vue de l'acquisition d'au moins 19,7% du capital de la banque chinoise Nanjing City Bank, selon le site internet de cette dernière, qui ne donne pas de montant. De son côté, l'agence Reuters évoque une somme supérieure à 85 millions de dollars. Le Crédit Agricole monte pour sa part de 1,62% à 24,52 euros alors qu'Oddo Securities a relevé son objectif de cours de 25,50 à 26,50 euros.Havas progresse de 2,2% à 4,19 euros. Le président d'Aegis estime dans Les Echos qu'il y a une certaine logique de partenariat avec Havas. Il confirme par ailleurs que le britannique WPP et le français Publicis sont également sur les rangs. Publicis s'apprécie de 0,11% à 26,70 euros.L'équipementier Valeo abandonne 1,9% à 32,93 euros, affecté par le placement de l'américain Delphi sous la protection de la loi sur les faillites.Thales est pratiquement stable à 38,01 euros. Denis Ranque, président du groupe d'électronique de défense, a déclaré au Figaro économie qu'une grande alliance avec un tiers "ne s'impose pas nécessairement", mais qu'il n'est pas "isolationniste" et regardera tout "projet qui nous conforte".Alstom termine sur un nouveau plus haut annuel à 41,85 euros (+5,12%). Le groupe profite de commandes récemment reçues et d'avis positifs de la part de plusieurs courtiers, dont Bear Stearns. Olivier Auberger Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :