Wall Street clôture en baisse

 |  | 975 mots
Les indices américains clôturent la séance e vendredi en baisse. Les investisseurs se sont concentrés sur les chiffres en provenance de l'économie. Du côté de l'actualité des entreprises, Intel s'inscrit en baisse après avoir fait le point sur son activité et Citigroup annonce avoir trouvé un accord avec les actionnaires d'Enron aux termes duquel le groupe versera 2 milliards de dollars de compensations. General Motors, de son côté, bondit de plus de 8% alors que les syndicats sont d'accord pour discuter des problèmes liés au régime de santé des salariés. Sur le front de l'économie, le département du Commerce a annoncé que le déficit commercial s'est creusé à 57 milliards de dollars au mois d'avril contre 53.6 milliards de dollars au mois de mars et 58 milliards de dollars attendus par les économistes. Par ailleurs, le Département du Travail a fait savoir que les prix à l'importation se sont inscrits en baisse de 1.3% au mois de mai pour la première fois depuis le mois de décembre grâce, entre autre, à la baisse des prix du pétrole, qui, sur la période, ont reculé de 6.5%. Le marché tablait sur un recul plus mesuré des prix avec une baisse de 0.2%. Le Dow Jones clôture en hausse de 0.09% à 10 512.63 points. Le Nasdaq Composite recule de 0.67% à 2 063 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 0.23% à 1 198.11 points. Du côté des valeurs, on retiendra Intel, qui clôture en baisse de 2.60% à 26.98 dollars. Le numéro un mondial des semi-conducteurs a fait le point, hier soir après la clôture, sur son activité. Le fabricant de microprocesseurs table désormais, pour le deuxième trimestre, sur des revenus de 9.1 à 9.3 milliards de dollars contre 8.6 à 9.2 milliards auparavant. Piper Jaffray en profite pour réitérer sa recommandation sur le titre à " Surperformer " mais relève son objectif de cours de 30 à 32 dollars. Toujours dans le secteur des semi-conducteurs, LSI Logic clôture en hausse de 3.94% à 7.91 dollars. Le fabricant de circuits intégrés revoit à la hausse ses prévisions de chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre en raison de la forte demande pour ses produits utilisés dans la fabrication des lecteurs de DVD. LSI table désormais sur un chiffre d'affaires de 465 à 475 millions de dollars contre 450 à 465 millions initialement prévus.Du côté des valeurs bancaires, Citigroup clôture en baisse de 0.08% à 47.64 dollars. Le groupe bancaire a indiqué qu'il allait verser 2 milliards de dollars aux porteurs d'actions et d'obligations Enron. Citigroup était poursuivi par les actionnaires d'Enron pour son rôle, en tant que banquier conseil, dans la faillite du groupe. Citigroup précise que le montant de cette transaction est déjà provisionné dans ses comptes.Dans le secteur de la distribution, Toys "R" Us progresse de 0.19% à 26.37 dollars. La chaîne de magasins de jouets a publié ses résultats pour le premier trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 2.13 milliards de dollars contre 2.06 milliards de dollars l'année dernière à la même époque, tandis que les ventes à périmètre comparable reculent de 0.7% sur la période. Les pertes se creusent à 41 millions de dollars, ou 19 cents par action, contre 28 millions de dollars, ou 13 cents par titre, un an plus tôt. Polo Ralph Lauren s'adjuge 8.75% à 44.11 dollars. La marque de vêtements a publié ses résultats pour le quatrième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 902.2 millions de dollars contre 818.8 millions de dollars il y a un an. Les bénéfices sont en baisse à 23.4 millions de dollars contre 76.4 millions de dollars un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'établit à 81 cents, soit un penny de mieux que les estimations des analystes. Pour l'exercice à venir, Polo Ralph Lauren table sur une croissance de ses revenus de plus de 20% et maintient ses prévisions de bénéfice par action entre 2.75 et 2.85 dollars. Dans le secteur automobile, General Motors bondit de 8.49% à 34.51 dollars. Le syndicat United Auto Workers aurait donné son accord pour discuter avec le constructeur automobile du problème des assurances santé, qui est un des postes de dépense les plus importants du groupe. Aucune discussion formelle n'était prévue avant 2007 mais la hausse des dépenses de santé a poussé les deux parties à se mettre autour de la table.Sur le marché des changes, le dollar s'inscrit en hausse après la publication du bon chiffre de la balance commerciale pour le mois d'avril. La devise européenne s'inscrit en baisse, au plus bas depuis 9 mois et sous la barre des 1.22, à 1.2118 contre 1.2212 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui clôture en baisse, au-dessus de la barre des 108 yens pour un dollar, à 108.62 contre 107.52 jeudi.Sur les marchés obligataires, les taux se tendent pour la troisième séance consécutive. Les opérateurs estiment que les taux, qui sont proches des plus bas de 14 mois, ne reflètent pas forcement les perspectives de croissance de l'économie américaine et les différentes hausses de taux décidées par la Réserve Fédérale. Le 2 ans finit la séance à 3.69% contre 3.63% la veille. Le 5 ans clôture à 3.83% contre 3.75% jeudi. Le 10 ans, de son côté, repasse au-dessus de la barre des 4% et se tend de 11 points de base à 4.04%.Enfin, le pétrole clôture à nouveau en baisse alors que la tempête tropicale Arlene s'approche du Golfe du Mexique et pourrait perturber la production de brut dans la région, comme ce fut la cas l'année dernière lors du passage du cyclone Ivan. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance juillet clôture en baisse sous la barre des 54 dollars le baril, à 53.54 dollars contre 54.28 dollars la veille.De notre correspondant à New-York, Jean-François Vouillot Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :