Wall Street repart à la hausse

 |  | 1007 mots
Lecture 5 min.
Les marchés d'actions américains clôturent la séance en hausse dans le sillage des commentaires positifs en provenance des sociétés et la baisse des cours du brut. En ce qui concerne l'actualité des entreprises, Texas Instruments a revu à la hausse ses prévisions pour le trimestre en cours, McDonald's est bien orienté après avoir publié ses chiffres pour le mois d'août, tandis qu'Intel cède plus de 3% après avoir fait le point sur son activité. Sur le front de l'économie, le Département du Travail a annoncé une hausse de 1.3% des prix à l'importation au mois d'août due en grande partie à la hausse de 7.1% des prix du pétrole. Les économistes tablaient, en moyenne, sur une hausse de l'ordre de 1.2%. Parallèlement, les prix à l'exportation sur la même période reculent de 0.1%.Le Dow Jones clôture en hausse de 0.78% à 10 678.56 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.44% à 2 175.51 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.80% à 1 241.48 points.Du côté des valeurs, on retiendra Texas Instruments, qui clôture en baisse de 0.03% à 33.74 dollars. Le fabricant de composants électroniques utilisés pour la téléphonie mobile a fait le point sur son activité, hier soir après la clôture, et revoit à la hausse ses prévisions pour le troisième trimestre. Texas Instruments table désormais sur un chiffre d'affaires de 3.48 à 3.62 milliards de dollars et sur un bénéfice par action de 36 à 38 cents contre, respectivement, 3.29 à 3.56 milliards de dollars et 31 à 35 cents initialement prévus. UBS en profite pour relever son objectif de cours sur le titre de 40 à 42 dollars.Toujours dans le secteur des semi-conducteurs, Intel clôture la séance en repli de 3.22% à 25.25 dollars. Le numéro un mondial du secteur a affiné ses prévisions pour le trimestre en cours et anticipe désormais des revenus de 9.8 à 10 milliards de dollars contre 9.6 à 10.2 milliards de dollars précédemment. Le fabricant maintient, par ailleurs, ses objectifs de croissance de son chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'exercice à 10%.Dans le secteur des transports, Continental Airlines abandonne 3.89% à 12.11 dollars. La compagnie aérienne a précisé qu'elle tablait sur une perte significative en 2005 en raison des prix élevés des carburants. Continental Airlines annonce également tabler sur 300 millions de dollars d'économies directement liées à son plan de baisse des salaires et de la couverture de ses salariés.Toujours dans le secteur des transports, Yellow Roadway chute de 6.96% à 42.81 dollars. Le transporteur revoit à la baisse ses prévisions de bénéfice pour le troisième trimestre en raison des conséquences de l'ouragan Katrina. Yellow Roadway anticipe désormais un bénéfice par action de 1.40 à 1.45 dollar contre 1.60 à 1.65 dollar initialement prévu. Dans le secteur pharmaceutique, Sepracor s'adjuge 3.88% à 55.17 dollars. Le laboratoire profite des commentaires de Citigroup. L'intermédiaire relève sa recommandation sur le titre et passe de " Conserver " à " Achat ", estimant que les risques sur les niveaux de cours actuels sont assez limités avec un risque de baisse de l'ordre de 10% mais un potentiel de hausse de plus 40%. Citigroup estime que les détenteurs de titres pourraient voir leur investissement s'apprécier de façon significative dans le cas où la société serait rachetée.Toujours dans le secteur pharmaceutique, Biogen Idec recule de 1.37% à 41.86 dollars. Le laboratoire a annoncé qu'il allait supprimer 650 emplois, ou 17% de sa masse salariale. Biogen Idec précise que ce plan de réduction des effectifs va lui permettre de réduire ses dépenses de fonctionnement de 200 millions de dollars à 300 millions de dollars. Citigroup en profite pour baisser sa recommandation sur la valeur et passe à " Conserver ". Dans le secteur de la restauration, McDonald's progresse de 2.31% à 34.14 dollars. Le numéro un mondial de la restauration rapide a publié ses données pour le mois d'août et annonce que son chiffre d'affaires s'est inscrit en hausse de 5.7% sur la période. Les ventes à périmètre comparable progressent de 3.4% sur la même période.Quiksilver finit la séance sur une baisse de 1.44% à 15.70 dollars. La marque de vêtements de sport a vu ses bénéfices au troisième trimestre progresser à 24.6 millions de dollars, ou 20 cents par action, en ligne avec les attentes des analystes, et contre 19.5 millions de dollars, ou 16 cents par titre, un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est en hausse à 373.8 millions de dollars contre 337.9 millions de dollars l'année dernière à la même époque. En ce qui concerne le trimestre en cours, le fabricant souligne qu'il table sur des revenus de 582 à 592 millions de dollars et sur un bénéfice par action de 26 à 27 cents. Sur le marché des changes, le dollar clôture en baisse. La devise européenne finit la séance en hausse à 1.2413 contre 1.2403 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, les opérateurs estimant que le premier ministre Junichiro Koizumi devrait être réélu ce week-end, lui ainsi donnant un mandat supplémentaire pour poursuivre sa politique qui vise à ramener le Japon sur le chemin de la croissance. La devise nipponne finit la séance en hausse et repasse sous la barre des 110 yens pour un dollar à 109.72 contre 1110.55 jeudi.Sur les marchés obligataires, les taux se détendent très légèrement. Le 2 ans finit la séance à 3.88% contre 3.87% la veille. Le 5 ans clôture à 3.93% contre 3.94% jeudi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 1 points de base à 4.12%.Enfin, le pétrole clôture la séance en hausse. Les opérateurs se montrent inquiets après les commentaires de Royal Dutch Shell et de l'agence internationale de l'énergie, qui estiment qu'un retour à la normale de la production pétrolière dans le golfe du Mexique sera longue. Shell anticipe sa plate-forme Mars, qui représente 15% de la production dans le golfe du Mexique, ne devrait pas être remise en service avant 2006. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance octobre clôture en progression à 64.03 dollars contre 64.49 dollars la veille.Jean-François Vouillot, correspondant à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :