Le CAC rebondit sur les 3.900 points

 |  | 873 mots
Lecture 4 min.
Les valeurs françaises terminent bien la séance dans le sillage de la hausse de Wall Street et du recul des cours du pétrole à un plus bas de plus de deux mois. L'activité est cependant anémique en raison de la fermeture du London Stock Exchange en ce début de semaine qui sera par ailleurs dominée par la réunion du conseil de politique monétaire de la Fed, demain, ainsi que par le rapport sur l'emploi d'avril aux Etats-Unis, vendredi. Les constructeurs automobiles se comportent bien après les immatriculations d'avril. Arcelor est en nette hausse en anticipation de bons résultats trimestriels. Publicis est bien orienté à la veille de sa publication trimestrielle. A la clôture, le CAC 40 gagne 0,69% à 3.938,77 points dans un volume d'affaires symbolique de 1,7 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice. A Francfort, le Dax progresse de 0,94%. A New York, le Dow Jones avance de 0,32%. Sur le marché des changes, le dollar se traite à 1,2856 pour 1 euro, alors que les spéculations concernant une revalorisation du yuan chinois se sont apaisées. L'échéance juin sur le brut léger américain recule à 49,70 dollars, au plus bas depuis le record de 58,35 touché le 18 février. L'Opep a augmenté sa production de deux millions de baril par jour depuis la mi-mars, permettant ainsi aux marchés mondiaux d'être suffisamment approvisionnés pour le second semestre, a annoncé le président du cartel.Du côté des statistiques, l'activité manufacturière a ralenti en France le mois dernier pour la première fois depuis septembre 2003. Elle s'est également contractée en Allemagne ainsi que dans la zone euro, ce qui n'était plus arrivé depuis novembre 2004 et août 2003 respectivement. Enfin, la croissance de l'activité industrielle américaine a ralenti le mois dernier, l'indice de l'Institute for Supply Management (ISM) ressortant à 53,3, soit son rythme d'expansion le plus faible depuis juillet 2003.Arcelor progresse de 2,39% à 15,44 euros à la veille de la publication de ses résultats du premier trimestre. Les analystes estiment que le groupe devrait dégager un bénéfice net multiplié par plus de deux dans son coeur de métier grâce notamment à la hausse des prix de l'acier.Publicis avance de 2,58%, à 22,69 euros. Le groupe de publicité publie demain sa marge brute pour le premier trimestre. Le secteur automobile est entouré. Peugeot prend 0,66% à 46,02 euros et Renault 1,24% à 65,50 euros. Les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 12,2% dans l'Hexagone le mois dernier, selon les chiffres publiés par le Comité des Constructeurs français d'Automobiles (CCFA). Les ventes de Peugeot se sont appréciées de 13,2%, tandis que celles de Renault augmentaient de 9%. De son côté, Michelin avance de 0,58% à 47,12 euros.STMicroelectronics avance de 0,37% à 10,93 euros. Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont progressé de 13,2% au premier trimestre, dopées notamment par une demande plus forte que prévu dans les puces pour téléphones mobiles, selon la Semiconductor Industry Association.Saint-Gobain s'octroie 1,51% à 44,26 euros. Le fabricant de verre et de matériaux de construction devrait annoncer cette semaine l'éviction de son numéro deux Christian Streiff, selon la presse de ce matin.France Télécom monte de 0,66% à 22,88 euros. Le groupe cherche à céder la participation de 28,3% qu'il détient dans Mobilcom alors que la période de lock-up, au cours de laquelle l'opérateur historique ne pouvait céder ses titres, a expiré le 28 avril, selon le Süddeutsche Zeitung. La part de France Télécom dans Mobilcom s'élève actuellement à 268 millions d'euros.EADS engrange 0,96% à 22,17 euros. Le conseil d'administration du groupe d'aéronautique et de défense, qui s'est réuni vendredi, n'a pas arrêté de décision quant au nom du successeur de Noël Forgeard à la présidence d'Airbus, faute d'accord entre les actionnaires français et allemands du groupe. EADS a par ailleurs annoncé la signature d'un contrat de 560 millions d'euros avec le Brésil portant sur la vente d'appareils militaires et la modernisation d'avions de patrouille.Pernod Ricard gagne 0,26% à 117,80 euros. Diageo pourrait débourser jusqu'à 2 milliards de livres pour reprendre une partie des marques d'Allied Domecq, rapporte l'agence Reuters en citant des sources proches du dossier. Diageo est en discussions avec plusieurs partenaires potentiels (Bacardi) en vue d'une offre conjointe sur Allied Domecq, ou de rejoindre l'une ou l'autre des offres existantes (Pernod Ricard et Fortune Brands d'un côté, et Constellation Brands et Brown-Forman de l'autre).Scor est stable à 1,53 euro. Le réassureur a annoncé avoir découvert des erreurs dans ses comptes annuels publiés en normes comptables américaines. Le groupe, qui a procédé à des corrections comptables dans ses rapports annuels 2002 et 2003, "n'ont aucun impact" et n'exigent pas de modification dans ses comptes en normes françaises.Eurotunnel a touché un plus bas historique, à 17 cents. A la clôture, le titre perd 10% à 18 cents. Le groupe négocie la restructuration de sa dette de 9 milliards d'euros avec ses créanciers.Enfin, la cotation des actions Lafuma et Oxbow sont suspendues dans l'attente de communiqués, a annoncé Euronext. D'après le Journal du Textile, les deux groupes auraient engagé des discussions en vue d'un rapprochement. On reste sur un dernier cours de 66,45 euros pour Lafuma et de 9,80 euros pour Oxbow. Olivier Auberger Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :