Le CAC dans le rouge, sans surprise

 |  | 542 mots
Lecture 3 min.
La Bourse de Paris subit des prises de bénéfices, provoquées pour l'essentiel par les nouveaux records du pétrole. Le CAC 40 recule de 0,72%, à 4.476,48 points. A Francfort, le Dax cède 0,34%, tandis qu'à Londres le Footsie abandonne 0,24%. Le baril de brut s'établit actuellement à 66,35 dollars, après un plus haut historique à 66,69 dollars. Les opérateurs évoquent toujours les mêmes raisons, à savoir des craintes dans les approvisionnements alors que certaines tensions géopolitiques ont été ravivées avec d'importants pays producteurs, comme l'Iran, et des inquiétudes sur les stocks d'essence alors que les raffineries américaines tournent à plein régime.L'euro se rapproche pour sa part de la barre de 1,25 dollar, à 1,2433 très exactement. Le déficit commercial des Etats-Unis s'est creusé de 55,4 milliards de dollars (révisés de 55,3 milliards) en mai à 58,8 milliards de dollars en juin, a annoncé le Département américain du commerce, alors que les analystes tablaient sur une balance commerciale déficitaire de 57,3 milliards de dollars. Par ailleurs, les prix à l'importation sont en hausse de 1,1% en juillet aux Etats-Unis. Dans le même temps, les prix à l'exportation ont progressé de 0,1% sur mois écoulé. Vers 15h45, l'indice de confiance de l'Université du Michigan est ressorti à 92,7 au mois d'août, après un niveau de 96,5 en juillet. Les analystes tablaient en moyenne sur un indice supérieur à 96.Thales a publié son chiffre d'affaires semestriel. Les facturations ont progressé de 3,8% à 4,75 milliards d'euros, et de 4,9% en données comparables. Le titre cède 0,9% à 35,24 euros.Mais c'est Medidep, suspendu de cotation depuis ce matin, qui tient la vedette. Le groupe Suren va lancer une offre sur le spécialiste de la prise en charge des personnes. Il a acquis 39,92% du capital au prix de 30 euros par titre et compte mettre la main sur la plupart des actions encore en circulation. Le fonds Amber Fund Limited conserve toutefois une participation résiduelle de 5% du capital qu'il n'apportera pas à l'offre publique d'achat. Groupe Steria (+5,56% à 38,73 euros) a pour sa part annoncé un chiffre d'affaires à fin juin en hausse de 20,7% à 583,6 millions d'euros et de 6% en données comparables. La SSII se fixe un objectif de rentabilité courante supérieure à celle enregistrée en 2004, et de 7% pour 2006.Unilog a publié hier soir un chiffre d'affaires de 193,1 millions d'euros au deuxième trimestre, en progression de 25,3% par rapport à la même période de 2004. A périmètre constant, la croissance ressort à 18,4%. Sur le semestre, la progression s'établit à 20,1%, avec un chiffre d'affaires de 373,8 millions d'euros. La SSII juge " satisfaisantes " les perspectives pour l'exercice 2005. Elle ne mentionne toutefois pas d'objectif chiffré. L'action avance de 1,7% à 65,95 euros.Eiffage (+0,06 à 77 euros) a conclu un accord avec Macquarie Infrastructure Group pour répondre à la consultation lancée par l'Etat pour la cession de ses participations dans APRR et Sanef. Macquarie est un spécialiste des investissements dans les sociétés autoroutières. Le groupe compte pas moins de 13 participations dans 6 pays différents. Enfin, Maurel et Prom a publié un chiffre d'affaires semestriel en croissance de 212%, à 142,8 millions d'euros. Surtout, le groupe a dévoilé une série d'accords avec la Société Nationale des Pétroles du Congo sur des gisements existants en vue de conquérir un nouveau permis. Le titre recule de 3,17% à 19,85 euros. Olivier AubergerCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :